Ayurveda: les massages ayurvédique

Durant les dernières décennies, le domaine de la médecine a été largement influencée par la philosophie médicale du monde occidental. L’idéologie de la médecine occidentale a été surtout curative, en s’appuyant sur les préparations chimiques ainsi que la chirurgie intrusive, comme principaux moyens de traitement.

Ayurvéda et médecine occidentale

En revanche, la philosophie médicale orientale thérapeutique met l’accent sur le côté plus métaphysique de la maladie humaine et des traitements. Sa pratique est articulé sur l’utilisation d’une variété de méthodes allant de l’utilisation des plantes médicinales, les massages, l’acupuncture, l’aromathérapie, l’écoute du pouls, et d’autres méthodes de guérison alternatives.
Ces méthodes sont en train de gagner du terrain, même dans les sociétés modernes, dans une large mesure, en raison de la prise de conscience accrue sur les arts de la guérison de la Chine et l’Inde. De nombreux ouvrages existent sur la médecine traditionnelle chinoise. Egalement de plus en plus à l’honneur, les remèdes populaires et les pratiques traditionnelles de l’Inde qui sont aussi ancienne et efficace, du moins, selon ceux qui les ont essayé.

Origine et objet des traitements ayurvédiques

Ayurvéda est un système de guérison originaire d’Inde. Il s’agit d’une pratique vieille de plusieurs siècles à laquelle la science occidentale a récemment accordé une attention particulière . Comme la médecine traditionnelle chinoise, les praticiens ayurvédiques adhérent à une philosophie particulière médicale: ils considèrent la maladie comme résultant d’un déséquilibre dans le corps, influencée par des facteurs internes et externes, semblables aux principes chinois du yin et du yang.

Ayurvéda prend également en considération les émotions d’un patient et l’état d’esprit, ainsi qu’à l’étude des infections qui rendent le corps malade. Il accorde une grande importance au goût et à l’alimentation du patient.

Dans l’Ayurvéda, on estime que la guérison d’une personne doit prendre en considération trois éléments trouvés dans la nature: l’air, l’eau et le feu. Chacun de ces éléments a un arrière-plan philosophique profonde. Ces éléments régissent également les principales fonctions de l’organisme. La théorie ayurvédique repose sur la conviction que l’équilibre entre les trois éléments est à la base de la santé. Tout déséquilibre, le blocage, ou l’affaiblissement de ces éléments entraîne la maladie. C’est la tâche du praticien ayurvédique de déterminer et de rétablir l’harmonie élémentaire du patient. En d’autres termes, une infection ou une maladie est le résultat d’un déséquilibre dans l’harmonie interne ou élémentaire du patient. Ces déséquilibres peuvent être causés par des facteurs internes ou externes, et peuvent être aggravée ou atténuée par l’état émotionnel du patient et, dans certains cas, la santé mentale.

Le concept principal de l’Ayurvéda, est que la restauration des déséquilibres dans le corps a besoin d’une prise en charge personnalisée. Le traitement peut impliquer l’utilisation d’huiles naturelles essentielles, de minéraux, d’herbes et plantes, de métaux voir même de substances animales.
Semblable à la façon dont les médicaments à base de plantes sont administrés en médecine traditionnelle chinoise, les médicaments ayurvédiques sont des formules de base qui sont modifiés par le médecin en fonction des besoins du patient.
Ce procédé permet d’obtenir un traitement d’une infection différente de la médecine occidentale, où les formules sont constants et la dose est modifié en se basant sur le métabolisme du patient et sa constitution.
Comme mentionné précédemment, le régime alimentaire et le goût jouent un rôle central dans l’Ayurvéda. Cependant, contrairement à la doctrine médicinales chinoises, le goût et la qualité de la nourriture joue un rôle beaucoup plus important dans les arts traditionnels de guérison des Indiens. Des goûts différents révèlent des conditions internes différentes du sujet. Ces goûts sont pris en compte par un médecin ayurvédique avant de prescrire un traitement approprié. Par exemple, une nourriture avec un goût amer aurait pour effet de refroidir le corps, de sécher l’humidité, et d’aider à éliminer les toxines. Ce concept s’étend également aux ingrédients à base de plantes et d’animaux qui sont utilisés dans les médicaments ayurvédiques.

La détresse émotionnelle

Ayurvéda prescrit également une forme particulière de massage connu sous le nom « Panchakarma » pour le traitement de la détresse émotionnelle. Cette pratique est très semblable à l’acupuncture, sauf qu’aucune aiguilles n’est utilisée.
Les massages, les pressions et les manipulations du corps utilisées dans Panchakarma stimule les flux d’énergies dans tout le corps, un processus qui est nécessaire pour assurer une bonne santé.
Les problèmes surgissent quand le flux d’énergie est perturbée, bouché, ou au point mort.
Le massage est souvent prescrit en association avec un régime et des remèdes à base de plantes pour soulager les problèmes comme la sinusite, les conditions liées au stress et l’anxiété, et d’autres problèmes que les praticiens ayurvédiques considèrent comme des symptômes de la discorde émotionnelle plutôt que juste des maux purement physiques.

Pour en savoir plus

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ayurveda

http://www.gratuit.fm/ayurveda-le-dossier/

Vidéo sur l’ayurvéda

http://www.youtube.com/watch?v=kiXjiTq9z2A

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 6.5/10 (2 votes cast)
Ayurveda: les massages ayurvédique, 6.5 out of 10 based on 2 ratings