Archives par mot-clé : tabagisme

Les effets du tabagisme sur la santé buccodentaire

Fumer entraîne des problèmes dentaires, y compris:

  • La mauvaise haleine
  • La décoloration des dents
  • L’inflammation des glandes salivaires
  • L’augmentation de l’accumulation de plaque et de tartre sur les dents
  • L’augmentation de la perte de l’os dans la mâchoire
  • L’augmentation du risque de leucoplasie, des taches blanches dans la bouche
  • Risque accru de développer une maladie des gencives, une des principales causes de perte de dents
  • Retardé le processus de guérison dentaire
  • Faible taux de réussite des procédures d’implants dentaires
  • Risque accru de développer un cancer buccal

Comment le tabagisme mènent à la maladie des gencives?

Le tabagisme et autres produits du tabac peuvent conduire à la maladie des gencives en affectant la fixation du tissu osseux et mous à vos dents. Plus précisément, il semble que le tabagisme interfère avec le fonctionnement normal des cellules des tissus des gencives. Cette interférence rend les fumeurs plus sensibles aux infections, telles que la maladie parodontale, et semble aussi altérer le flux sanguin vers les gencives – qui peut affecter la cicatrisation des plaies.

Selon les résultats d’une étude de 23 ans publiés dans le Journal of American Dental Association,  la cigarette provoque la perte d’os alvéolaire. Les fumeurs de pipe ont également un risque similaire de la perte des dents que les fumeurs de cigarettes. Au-delà de ces risques, les fumeurs de pipe et de cigares sont toujours à risque des cancers de la bouche et des pharinx, même si la fumée n’est pas inhaler. De conséquence buccaux-dentaire peuvent surgir comme la mauvaise haleine, les dents tachées, et un risque accru de maladie parodontale.

Les produits du tabac sans fumée sont-ils plus sûres?

Les produits du tabac sans fumée (par exemple, le tabac à chiquer), contiennent au moins 28 produits chimiques qui ont été démontrés pour augmenter le risque de cancer de la bouche et le cancer de la gorge et de l’oesophage. En fait, le tabac à chiquer contient des niveaux plus élevés de nicotine que les cigarettes, ce qui le rend plus addictif.

Le tabac sans fumée peut irriter votre tissu de la gencive, l’amenant à se retirer ou se détacher de vos dents. Une fois que le tissu de la gencive recule, vos racines des dents deviennent exposés, créant un risque accru de carie dentaire. Les racines exposées sont également plus sensibles aux irritants chauds et froids, ce qui est inconfortable pour manger ou pour boire.

En outre, les sucres, qui sont souvent ajoutés pour rehausser la saveur du tabac sans fumée, peuvent augmenter votre risque de caries dentaires. Une étude publiée dans le Journal of the American Dental Association a montré que les consommateurs de tabac à mâcher étaient quatre fois plus susceptibles que les non-utilisateurs de développer des caries.

Les mauvaises habitudes du tabac

Peu importe combien de temps vous avez utilisé des produits du tabac, arrêter de fumer maintenant peut réduire considérablement les risques graves pour la santé. Onze ans après avoir laissé ces habitudes, la probabilité des anciens fumeurs d’avoir des maladies parodontale n’est pas significativement différente des personnes n’ayant jamais fumé. Alors, le plus tôt vous arrêtez et mieux sera votre santé dentaire, mais surtout votre santé globale.

Même en réduisant la quantité que vous fumez semble aider. Une étude a montré que les fumeurs qui ont réduit leur habitude de consommation de tabac à moins d’un demi-paquet par jour n’ont eu que trois fois le risque de développer une maladie des gencives rapport aux non fumeurs, ce qui est nettement inférieur au risque six fois plus élevé chez les personnes qui fumaient plus d’un paquet et demi par jour.

Quelques statistiques de l’American Cancer Society présentent d’autres raisons qui donnent à réfléchir pour arrêter de fumer. Ces statistique affirment que:

  • Environ 90% des personnes atteintes de cancer de la bouche, des lèvres, de la langue et de la gorge ont fait l’usage du tabac et le risque de développer ces cancers augmente par rapport à la quantité fumés ou mâchés et la durée de l’habitude. Les fumeurs sont six fois plus susceptibles que les non-fumeurs de développer ces cancers.
  • Environ 37% des patients qui persistent à fumer après la guérison apparente de leur cancer développeront un second cancer de la bouche, des lèvres, de la langue et de la gorge, comparativement à seulement 6% des personnes qui arrêtent de fumer.

Comment puis-je cesser de fumer?

Pour arrêter de fumer, votre dentiste ou votre médecin peut être en mesure de vous aider à calmer les envies de nicotine avec des médicaments tels que la gomme de nicotine et les patchs. Certains de ces produits peuvent être achetés sur le comptoir, d’autres nécessitent une ordonnance. D’autres médicaments (tels que le Zyban) nécessitent une ordonnance.

Les cours de sevrage du tabagique et des groupes de soutien sont souvent utilisés en tandem avec la pharmacothérapie. Ces programmes sont offerts dans les hôpitaux locaux, dans votre communauté et parfois par le biais de votre employeur ou de la société d’assurance-maladie. Demandez à votre médecin ou le dentiste pour obtenir des informations sur les programmes similaires, ils peuvent être familier.

Les plantes médicinales, ainsi que l’hypnose et l’acupuncture, sont d’autres traitements qui peuvent vous aider à arrêter de fumer.