Buy!

L’impact environnemental des sacs plastiques

Des conséquences catastrophiques pour la biodiversité

L’utilisation des sacs plastiques au quotidien est devenue évidente au point qu’il est encore plus difficile d’y remédier malgré les dangers qu’ils représentent. Des dangers dont les conséquences s’avèrent désastreuses puisqu’elles diminuent sensiblement la richesse dans le domaine de la biodiversité. Les sacs plastiques peuvent résister plusieurs centaines d’années et atterrissent facilement dans la mer. Dès qu’ils arrivent à un tel niveau, les animaux marins payent les pots cassés au point de mourir par étranglement. En prenant l’exemple des thons, des tortues et des dauphins qui confondent les sacs plastiques et leurs proies, ils ont tendance à s’étouffer et à mourir en un temps-record. Les entreprises rechignent à recycler les sacs plastiques au motif qu’ils consomment plus de ressources qu’ils n’en génèrent. 80% de ces sacs n’étant pas recyclés, leur cycle de vie se termine souvent en mer. Les sacs plastiques ont la mauvaise réputation de réduire la biodiversité en s’attaquant à la faune et à la flore marine. Les oiseaux marins font partie des victimes pour l’indigestion que provoquent les sacs pollueurs. Plusieurs espèces marines recherchent refuge dans des zones moins soumises à la pollution de ces sacs. Il appartient aux concepteurs des sacs de faire en sorte que cet impact négatif soit revu à la baisse en adoptant des profils de sacs biodégradables comme indiqué sur Europe1.

Un impact négatif certain sur le climat

Les sacs plastiques font l’objet d’une utilisation pour les besoins en communication et en marketing des entreprises. Ces dernières ignorent ou négligent le pouvoir de destruction de ces sacs du moment où, ils sont efficaces pour toucher la population et générer des prospects tel qu’il est détaillé sur business-marketing-internet. L’urgence est pourtant de mise pour trouver des solutions pérennes à ce fléau qui participe à la dégradation de l’environnement en ayant plus d’effets nocifs pour le climat. Les sacs plastiques augmentent considérablement la chaleur. La conception des sacs plastiques fait appel à l’utilisation de matières reconnues pour leur capacité à polluer à l’image du pétrole et de l’énergie. Cette façon de concevoir ces sacs produit du gaz à effet de serre. Un produit unanimement reconnu pour accélérer le réchauffement climatique. En tentant d’éliminer un sac plastique, on libère du gaz carbonique et de la vapeur d’eau qui ont un impact direct sur la qualité du climat. Les sacs plastiques non biodégradables n’ont aucun impact positif pour l’environnement. Pour le paysage naturel, les effets négatifs sont dévastateurs et ont plusieurs conséquences. Ces produits en plastique dont la conception demande l’utilisation du pétrole sont prompts à rendre l’air irrespirable. Étant très légers et frivoles, ces sacs peuvent se trouver partout notamment dans les milieux naturels. Leur recyclage n’apporte pas des garanties écologiques. Que ce soit dans les arbres, les montagnes ou les rivières, ils sont capables de participer à la désertification. Ils rendent les milieux naturels très salubres et repoussent les touristes souvent séduits par un paysage verdoyant. Pour limiter la détérioration du paysage, il est plus indiqué de n’utiliser que les sacs réutilisables et biodégradables.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)