Les règles d’or du tri de déchets domestiques

Aujourd’hui environ 90% des familles ont accès à des poubelles spéciales afin de trier leurs déchets. Lorsqu’on sait que les déchets résidentiels ont doublé en 40 ans, on se dit qu’il s’agit certes d’une excellente nouvelle pour la planète. Mais les résultats pourraient être bien plus bénéfiques si une meilleure pédagogie était établie de la part des institutions publiques afin de nous expliquer comment bien trier ses déchets et comment éviter le gaspillage à la maison! Tous les ans, nous produisons environ 350kg de déchets, et cela peut s’avérer beaucoup plus dans certains pays.

Dès l’achat

Les bonnes habitudes commencent dès les débuts de la chaine de vie d’un produit consommable : dès son achat. C’est le consommateur seul qui est capable de décider quel produit est conforme à son désir de polluer moins. Les règles d’or au moment de l’achat sont donc les suivantes : abolir les sacs en plastique, privilégiez les produits en grande quantité ou en vrac (sous condition que vous consommiez tout bien sûr!), les produits sans emballage ou avec des emballages superflus. Pensez aussi aux produits dont les contenants peuvent être rapportés afin d’être à nouveau remplis. Vous verrez qu’en développant un regard plus critique sur le gaspillage des produits de grande consommation, vous deviendrez très vite horrifiés de constater les tonnes de plastiques qui sont utilisées inutilement.

Le tri selectif

A la maison

Les achats ne sont pas tout, encore faut-il aussi abandonner certaines mauvaises habitudes pour réduire encore le volume de déchets que l’on met au triage. Cela passe tout d’abord par les bouteilles d’eau. A quelques exceptions près, il est fortement recommandé de ne pas acheter de bouteille d’eau, celle du robinet étant en général très satisfaisante en termes de qualité. De la même manière, on évite de remplir sa poubelle avec des kilos de papier en mettant un « stop à  la pub » sur sa boite aux lettres, en utilisant un chiffon nettoyable plutôt que du sopalin, mais aussi en réduisant au strict minimum ses besoins en papier d’imprimante.

Il est très intéressant de voir que grâce au triage des déchets, environ 45% de l’acier est à présent recyclé dans un pays comme la France, que c’est le cas de 58% du papier et du carton. C’est pour dire à quel point il est devenu crucial de faire l’effort de bien trier ses déchets à la maison ! C’est grâce à une meilleure implication des citoyens, des efforts de la part des mairies, mais aussi du développement de toute une branche économique tournée vers le recyclage et l’optimisation de la gestion des déchets, comme c’est par exemple le cas d’une entreprise comme Services Environnementaux Richelieu.

Savoir faire le triage

Comme nous l’avons dit le manque de pédagogie de la part des institutions publiques et des mairies est un frein important à une utilisation optimale des poubelles à tri sélectif. En effet, nous avons actuellement beaucoup de mal à bien comprendre la différence entre les déchets ménagers, les déchets encombrants, les déchets dangereux et enfin les déchets destinés à la fameuse poubelle de recyclage. Le mieux est de vous fournir une liste détaillée par types de matériaux, indiquant quels produits est destiné à la poubelle classique ou à la poubelle à recyclage.

Un bon exemple de liste est celle fournie par le blog Etikeo sur son site : http://www.etikeco.com/dossier/tri-des-dechets.php . On y apprend avec un grand étonnement qu’on ne peut pas par exemple mettre les verres à boire dans la poubelle à recyclage, même si on y met par contre des bouteilles de verre! Dans la même veine, on apprend qu’il n’est pas possible de mettre les sacs plastiques et les bouteilles d’huile en plastique dans la poubelle à recycler, qui peut par contre recevoir les bidons en plastiques de produits ménagers! La seule manière de devenir un bon trieur est donc de pratiquer et d’apprendre à connaitre cette liste qui devrait être collée sur tous les frigidaires des citoyens. On s’étonne que ces listes ne soient pas fournies gratuitement tous les ans aux citoyens, qui doivent encore prendre l’initiative d’en faire la demande. Réduire considérablement le gaspillage domestique est à la portée de tous, en quelques semaines les bonnes habitudes peuvent être prises et l’on constate toujours qu’il est ensuite impossible de revenir en arrière tellement on se sent honteux de ne pas faire attention!

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)