Les causes de la maladie de Crohn

Quelles sont les causes de la maladie de Crohn ?

La maladie de Crohn est une pathologie dont les causes et le diagnostic sont particulièrement difficiles à poser. En effet, celle-ci n’a pas encore de causes bien déterminées impliquées  dans son apparition, ce qui rend la prévention plutôt ardue. Il n’existe pas à ce jour de remèdes dont l’efficacité serait établie avec certitude. Néanmoins, Il existe de nombreux signes communs avec d’autres maladies inflammatoires dont la colite ulcéreuse. Le praticien demandera au sujet de faire une  coloscopie, pour effectuer un examen visuel direct de la paroi du colon et déceler d’éventuelles lésions au niveau de la paroi intestinale. Pour permettre la prise de clichés des parois de l’intestin grêle, une capsule de petite taille munie d’une micro sonde est ingérée.

En cas de suspicion de la maladie, des examens complémentaires sont pratiqués, notamment des analyses sanguines pour établir le niveau de certains marqueurs inflammatoires, et un test génétique.

Bien que cela fasse près de 70 ans que l’on étudie de près la survenue  des symptômes de la maladie de Crohn il n’existe pas à ce jour de règles de prévention dont l’efficacité serait définie avec certitude. Le facteur alimentaire, s’il a souvent été étudié, n’a pas de rôle décisif dans l’apparition de la maladie. La consommation de tabac, et la prise de contraceptifs oraux ont été pointées du doigt comme possibles facteurs de risques.

Les facteurs plausibles de l’apparition de la maladie de Crohn peuvent être à la fois génétiques et environnementaux

La maladie de Crohn est désormais fort connue des gastroentérologues, qui tentent de fournir des éclaircissements et de comprendre l’évolution de cette maladie ainsi que les dommages collatéraux qu’elle peut engendrer. Généralement, les premiers symptômes de la maladie de Crohn surviennent autour de la trentaine bien que certains patients en sont diagnostiqués à des âges variés avec une légère prédisposition chez les patientes de sexe féminin.

Cette pathologie n’a rien de rare mais elle a tendance à handicaper sérieusement les sujets tant dans leur vie sociale que professionnelle.  Elle se manifeste poussées de diarrhée aiguë entrecoupée de périodes de rémission pouvant durer plusieurs mois, voire plusieurs années. Des complications peuvent affecter l’ensemble de l’organisme, spécifiquement au niveau des articulations, de la peau et des yeux. Bien qu’il n’existe pas, à ce jour, de traitement curatif définitif contre la maladie, des traitements permettent d’espacer les périodes de crise et d’amenuiser l’intensité des symptômes de la maladie de Crohn ressentis.

Les facteurs plausibles de l’apparition de la maladie de Crohn peuvent être à la fois génétiques et environnementaux. Or, Les progrès dans l’analyse du facteur génétique ont été considérables. En effet, on dénombre à ce jour pas moins d’une  trentaine de gènes impliqués dans l’apparition de la maladie de crohn. Chacun d’entre eux, ne peut  provoquer à lui seul la maladie, mais augmente la probabilité d’en être atteint.

Les chercheurs avancent également que la maladie serait la résultante penchent vers le résultat d’une réaction anormale du système immunitaire de l’organisme. Autrement dit les causes seraient dues à une défaillance du système immunitaire, qui attaquerait les bactéries, les aliments et d’autres substances qui sont en fait inoffensifs ou bénéfiques à notre organisme.

Des études ont également démontre que les femmes fumeuses présentaient un risque deux fois plus supérieur d’atteinte face aux femmes  non-fumeuses.  La prise d’une contraception orale pourrait aussi jouer un rôle dans la prolifération de la maladie et accroître le risque de récidive.

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)