Les assurances vie sont elles toujours aussi intéressantes pour les successions ?

Les principaux atouts de l’assurance pour la succession

Parmi les placements non immobiliers, l’assurance vie est l’option d’épargne la plus aimée en France. La majorité des employés choisissent ce contrat pour être sûrs de bien préparer la retraite. Elle permet d’épargner son argent de manière vraiment souple et de ne pas devoir affronter des risques importants. Les atouts de ce type de contrat d’épargne sont nombreux : c’est un produit qui permet de répondre aux problèmes de succession facilement. En signant le contrat, vous pouvez sans aucune contrainte designer la personne ou les personnes qui seront les bénéficiaires du contrat en cas de mort. Pour les règles fiscales auxquelles les intérêts vont être soumis, l’Etat tient compte de l’âge auquel le propriétaire a pour la première fois versé de l’argent dans son compte. Ce produit permet en 2015 de transmettre sans aucun problème sa fortune à des bénéficiaires. Il suffit de préciser à la signature l’identité du ou des bénéficiaires. Pour les épargnants qui sont intéressés par les investissements dans des produits financiers tels que celui-là, il est difficile de trouver une option plus simple. Après une période qui n’est pas très longue, de 8 ans, ils peuvent choisir de retirer une partie du capital ou même la somme investie entièrement. Ils vont dans ce cas pouvoir économiser de l’argent grâce à l’exonération d’impôts sur certains produits. Il y a par exemple, les plus-values et les intérêts. L’exonération dans ce cas est faite à hauteur de 4600 euros si le propriétaire n’est pas marié. S’il s’agit d’un couple, elle est de 9200 euros. Il y a un autre avantage qui est valable encore en 2015 : le capital que les bénéficiaires reçoivent est soumis à une exonération des droits de succession. En fait l’assurance vie peut être considérée comme un contrat d’épargne-retrait.

Les raisons pour lesquelles en 2015 l’assurance vie est toujours populaire
Un principe doit être connu : plus la date de signature d’un contrat d’assurance vie est ancienne, plus le propriétaire bénéficie d’avantages à cause du système fiscal en France. A tout moment, même lorsque le travailleur est très jeune, il peut signer ce type de contrat pour préparer sa succession. Le site argusdelassurance.com donne des informations importantes sur le sujet. L’idéal est qu’il soit ouvert dès le début de la vie active. Grâce à cet outil, un employé peut être sûr de s’obliger à mettre de côté une partie de ses revenus. Et il peut s’il est confronté à une difficulté, utiliser la somme épargnée. Un autre atout de ce type de produit est que dans le futur, l’épargnant peut utiliser la somme comme apport personnel en cas de besoin. Allez sur le lefigaro pour plus d’informations. C’est une option pour les épargnants de bénéficier de compléments de revenus. S’ils ont besoin d’argent, ils peuvent toutefois demander à l’établissement le retrait d’un certain montant. Au moment de la retraite, le bénéficiaire a la possibilité de se servir du capital qu’il a épargné pour effectuer des investissements dans les activités de son choix. Il peut s’agir par exemple de projets qu’il a prévu de réaliser dans sa jeunesse. L’exonération d’impôt est aussi un avantage important pour le bénéficiaire.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)