Immobilier : comment est le marché à Bordeaux ?

Bordeaux un marché immobilier actif et alléchant

Alors que le secteur immobilier est en crise en France, la ville de Bordeaux fait la une de l’actualité immobilière. Depuis 2013, les prix immobiliers ont baissé ce qui ralentit le marché français, mais malgré cela la « perle d’aquitaine » connaît une hausse de 2%. En effet, depuis quelques mois les prix se stabilisent et les investisseurs répondent toujours présents. Grâce à de grands projets de rénovation ​urbaine (habitat adapté en fonction des demandes, l’installation du tramway, agencement des quais de la rive gauche et redynamisation de la rive droite), la ville attire toujours plus d’investisseurs, à la recherche de petites surfaces. Les futurs bailleurs favorisent des biens situés dans le centre. La traditionnelle échoppe bordelaise est passée à 350.000 euros dans les quartiers de luxe. Selon la demande, un appartement de 75 mètres carrés avec une extension (terrasse, cour ou patio), peut aller jusqu’à 250.000 euros. Malgré la hausse des prix, Bordeaux demeure une ville chère, la quatrième de France pour les appartements, devant Toulouse, Nantes et Montpellier. 85% des ventes de 2013 ont été enregistrées dans la CUB, dont 50% à Bordeaux.

Les tarifs instaurés dans les quartiers prisés

De par sa situation géographique et selon le quartier, Bordeaux enregistre les tarifs les plus élevés selon la qualité des biens. On distingue ainsi des différences de prix allant de 4.500 à 5.000€/m² pour le Triangle d’Or et 3.000 à 3.500€/m² dans les autres quartiers, ce qui fait que les investisseurs trouveront toujours satisfaction. A quelques pâtés de là, les belles maisons bourgeoises du Jardin public valent 4.000€/m². En allant vers l’esplanade des Quinconces, la moyenne est de 3.500€/m². Le phénomène qui montre que l’immobilier bordelais se porte bien est la forte urbanisation qu’a connue le plus grand quartier de la ville : Bordeaux Maritime. Selon une étude ces secteurs ont enregistré 30% de logements en plus, en huit ans dont une partie est desservie par le tramway (la ligne se prolongera jusqu’au lac) et le pont relie le quartier de Bordeaux Maritime à celui de la Bastide en 2013. Les prix varient entre 2.000 et 3.000 €/m². Si vous recherchez un studio, faites un tour dans le quartier des Chartrons. Pour en savoir plus lire la suite.

Se loger aujourd’hui à Bordeaux devient un luxe

Pour les revenus les plus modestes qui ne peuvent accéder à Bordeaux, la Commune Urbaine de Bordeaux (CUB) reste la solution. Les fourchettes de prix sont importantes. Grâce à l’immobilier très alléchant à Bordeaux, les villes de la CUB ont connu une flambée de prix de 3% en moyenne. Le marché de Bordeaux propose de vrais débouchés à ne pas manquer. En effet, au sud de la ville comme Belcier, Nansouty,Saint Michel et au-delà de la Rocade, les prix varient entre 1.500 et 2.500€. Le quartier Bacalan où l’ancien et le neuf se côtoient, reste la destination des acheteurs (4.500€/m²). Dans les périphéries de la rive gauche (Bouscat, Talence, etc.) le prix du mètre carré est des plus bas environ 3.000€. pour les habitués du calme, les quartiers de Bouscat,Talence et Mérignac vous offrent une tranquillité des plus absolues.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)