Comment la banque peut-elle gérer les risques face à une…

Toute personne libre possédant une source de revenu régulière peut avoir recours à une demande de crédit. Que ce soit pour les particuliers ou les entreprises, un prêt est toujours à rembourser dans un délai bien déterminé. La banque doit ainsi s’armer de stratégies pour amoindrir autant que possible l’éventualité d’un non remboursement de prêt. Pour ce faire, les gestionnaires et les analystes ont à travailler sur chaque cas de demande de crédit. Leur approche est l’analyse de la demande suivie de la détermination du besoin.

Analyse approfondie de la demande de crédit

Les premières phases d’analyse suite à une demande de credit suivent les même processus que ce soit pour la clientèle des particuliers ou encore la clientèle des entreprises. Elles commencent par l’étude de la situation de l’emprunteur suivie de l’analyse de la rentabilité.

– Etude de la situation de l’emprunteur

Deux étapes constituent ce procédé. La première consiste à réaliser un diagnostic économique qui se focalise sur les éléments implicites sur le projet financier avancé. Ainsi, parmi les détails personnels à fournir figurent les statuts, les actionnaires, la nature de activités, les chiffres d’affaire, le personnel ou encore les fournisseurs ainsi que le cadre réglementaire. Puis, il y le diagnostic financier qui est axé sur les flux financiers de l’entreprise même. Il vise à tracer la plus proche réalité économique du créancier.

– Etude de la rentabilité

C’est une analyse qui sert à vérifier les critères de rentabilité. Une demande de crédit en dépend largement car elle mesure la rentabilité commerciale à travers le chiffre d’affaire, la rentabilité économique estimée en fonction du résultat moyen d’une entreprise basé sur les capitaux qu’il a investi et la rentabilité financière selon l’entreprise d’un côté et selon les actionnaires de l’autre côté.

Détermination des besoins

C’est une procédure fondée sur la nature de la demande de crédit à travers l’approche des besoins de la trésorerie et l’approche des besoins d’investissement.

Par rapport au plan de la trésorerie

C’est une étude visant à clairement définir le montant exact des besoins ainsi que l’intervalle de temps nécessaire pour l’utilisation du prêt ainsi que le rapport d’outils de couvertures et des placements. Le plan est ainsi déterminé par l’identification des quatre éléments suivants : le chiffre d’affaire mensuel, le délai de règlement, les charges mensuelles ainsi que les dates de décaissement. Par ailleurs les valeurs des encaissements et des décaissements sont aussi déterminées.

Par rapport au plan de financement

C’est un aspect qui inspecte l’équilibre des besoins et des ressources en fonction du cumulé des emplois ainsi que du solde annuel. C’est la justification même de la demande de crédit et l’étape est moins complexe pour la clientèle des particuliers. Tout simplement car leur besoin en financement sont généralement standardisé en crédit immobilier, en crédit à la consommation ou en crédit-bail.

Tous ces processus répondent à une approche classique dont la base est la logique de l’analyse financière. En bref, un emprunt de crédit est régularisé en fonction de l’instruction du dossier, de la prise de décision et enfin du suivi des remboursements.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 9.5/10 (2 votes cast)
Comment la banque peut-elle gérer les risques face à une..., 9.5 out of 10 based on 2 ratings