Comment gérer l’amiante dans un bâtiment

Pour éviter une forte propagation des fibres d’amiante présentes dans l’air ambiant d’un bâtiment, les propriétaires doivent embaucher une entreprise qualifiée et agréée par l’État. C’est au personnel technique de cette entreprise qu’il incombe la charge d’exécuter les travaux de désamiantage. Cependant, ces derniers vont d’une part commencer par faire un diagnostic pour pouvoir détecter les matières dangereuses. D’autre part, ils vont évaluer les risques auxquels les usagers du bâtiment sont exposés. Sur la base de ces études, les désamianteurs vont établir un plan d’action. C’est dans ledit plan que toutes les questions sur les moyens financiers et techniques à mettre en place lors des travaux seront abordées. Une fois le plan d’action validé, les désamianteurs pourront exécuter les travaux. Pour rappel afin d’éviter les poussières d’amiante pendant les travaux les techniciens vont travailler avec des outils de pointe connecté à un aspirateur. Cet aspirateur aura pour but d’absorber les fibres d’amiante. En fin des travaux des tests sur l’environnement seront réalisés pour être certain que les effets de l’amiante ne se sont pas répandus dans l’environnement.

Le désamiantage initié par les copropriétaires de la tour Montparnasse

Si le désamiantage au sein de la tour s’est avéré être une réussite c’est parce qu’avant le lancement des travaux, un Dossier Technique Amiante (DTA) a été établi. Celui-ci a été fait par un spécialiste en repérage qui avait pour mission de localiser les zones polluées par l’amiante. Après cette phase, les experts en amiante ont évalué le niveau de la quantité des fibres d’amiante par litre d’air dans la tour. Ils ont ainsi établi un plan d’action sur lequel plusieurs questions sont traitées. Ces questions ont porté sur les techniques d’intervention à utiliser pour éradiquer les métaux amiantés. Par ailleurs, les consignes sur la sécurité des usagers de la tour et des désamianteurs ont aussi été traitées. Ainsi, les travaux en pu se faire, et le confinement a été utilisé comme l’une de méthodes pour dépolluer certains zones. L’état actuel de chose montre que la tour Montparnasse est le site le plus surveillé à Paris en matière d’amiante. Lors des derniers contrôles, le nombre de fibre d’amiante dans l’air était de seulement quatre. Cela prouve que la tour est entièrement désamiantée.

Les copropriétaires de la tour Maine-Montparnasse : qui sont-ils ?

Estimés à près de 300, les copropriétaires de la tour Montparnasse sont des personnes physiques ayant une activité dans la tour. Ils travaillent dans différents secteurs. Ce sont des architectes, des commerçants, des investisseurs, des banquiers, des assureurs, etc. Ce sont en quelque sorte les responsables de la tour. Car, c’est à eux qu’incombe la mission d’assurer non seulement la bonne gestion de toutes les activités de la tour, mais aussi l’entretien et la rénovation de l’ensemble du gratte-ciel. C’est pour cela que le financement des différents chantiers dans la tour est principalement pris en charge par les copropriétaires. À titre d’exemple, la façade de la tour à fait l’objet d’un chantier de réaménagement de la même manière que les travaux de rénovation de la résidence Ancre à Courbevoie. Un petit tour vers le site batijournal.com vous aidera à trouver d’autres informations beaucoup plus détaillées. Pour rappel, c’est aussi les copropriétaires qui ont débloqué 250 millions d’euros dans le cadre des opérations de désamiantage de la tour.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)