Archives de catégorie : Santé

10 problèmes de peau causés par le soleil

Le printemps est enfin de retour, et le Soleil aussi !

10 problèmes de peau causés par le soleil

Avec les beaux jours qui arrivent, difficile d’épargner notre peau. Bains de soleil pour avoir un meilleur bronzage, surexposition aux UV à cause de vêtements qui recouvrent moins le corps, etc. sont autant de choses qui peuvent avoir un impact négatif sur la peau.

Les effets peuvent être aussi variés qu’importants. Voici une liste non-exhaustive de problèmes engendrés par l’exposition de la peau au soleil.

  • Le coup de soleil

Le coup de soleil se produit après que la peau ait été surexposée aux rayons ultraviolets du soleil. La peau contient de la mélanine, qui sert de barrière de protection contre le soleil, mais lorsqu’elle est exposée au soleil pendant trop longtemps, la mélanine n’arrive plus à protéger efficacement la peau, ce qui entraîne un coup de soleil. Les coups de soleil sont facilement reconnaissables par l’apparition de rougeurs et de sensations de brûlure sur la peau. Celle-ci peut peler dans les cas les plus bénins voire former des cloques ou des ampoules dans des cas plus sévères.

  • Les taches de vieillesse

taches de vieillesse

Causée par la surexposition au soleil, les taches de vieillesse sont des marques brunes ovales qui peuvent apparaître sur le visage, les bras ou encore les mains, entre autres. En vieillissant, les taches deviennent plus fréquentes. En effet, lorsque nous vieillissons, la capacité naturelle de notre peau à repousser les rayons UV du soleil commence à se détériorer, et en conséquence, accélère le développement de taches de vieillesse.

  • La photosensibilité

La photosensibilité est souvent désignée comme l’allergie au soleil. Les personnes atteintes de la maladie ont la peau qui brûle facilement et des séquelles très lourdes. Bien que de nombreux cas de photosensibilité soient causés par la lumière du soleil, cette maladie de la peau peut aussi être causée par du parfum, des plantes, des fruits, des légumes et ou le contact avec un produit chimique. Elle peut être aussi causée par des médicaments notamment composés de sulfamides, tétracyclines, amiodarone et thiazidiques.

  • Les grains de beauté

Les grains de beauté sont un effet commun de l’exposition au soleil. Ils peuvent apparaître presque partout sur le corps. Ces derniers apparaissent le plus souvent avant 20 ans. Certains grains de beauté peuvent être inoffensifs, mais certains peuvent aussi être cancéreux. Si vous doutez de l’état de votre grain de beauté, consultez un médecin pour un examen.

  • La lucite polymorphe

Les femmes âgées entre 20 et 40 sont le plus souvent touchées par cette maladie de la peau. Ce problème est aussi fréquent chez les personnes qui sont sensibles à la lumière du soleil et apparaît sur leur peau lorsqu’elles passent plus de temps au soleil.

  • L’élastose solaire

elastose solaire

L’élastose solaire est un autre mot utilisé pour désigner les rides. Elle se produit lorsque le tissu élastique de la peau se détériore à cause de l’exposition au soleil. En effet, sans la force du tissu et le collagène, la peau devient molle.

  • Le cancer de la peau

Le cancer de la peau est l’un des résultats les plus mortels de l’exposition prolongée au soleil sans protection. Il se présente sous plusieurs formes, mais trois des principales variantes sont le mélanome, le carcinome basocellulaire et le carcinome à cellules squameuses.

  • Le mélanome

melanome

Le signe le plus commun du mélanome est l’apparition d’un nouveau grain de beauté ou de l’altération de l’état. Cela peut se produire partout sur le corps, mais le dos, les jambes, les bras et le visage sont les plus fréquemment touchées. Dans la plupart des cas, les mélanomes ont une forme irrégulière et plus d’une couleur. Ils peuvent également être plus grand que les grains de beauté normaux et peuvent parfois provoquer des démangeaisons ou saigner.

  • Le carcinome basocellulaire

Le carcinome basocellulaire est un type de cancer de la peau. Le carcinome basocellulaire commence dans les cellules basales – un type de cellule dans la peau qui produit de nouvelles cellules de la peau pour remplacer les anciennes qui meurent. Le carcinome basocellulaire apparaît souvent comme une bosse cireuse, même si elle peut prendre d’autres formes. On le trouve le plus souvent sur les zones de la peau qui sont souvent exposées au soleil, comme le visage et le cou.

  • Le carcinome épidermoïde

Le carcinome épidermoïde est une croissance incontrôlée de cellules anormales dans les cellules squameuses, qui composent la plupart des couches supérieures de la peau (l’épiderme). Il ressemble souvent à des taches rouges squameuses, des plaies ouvertes, des croissances élevées avec une dépression centrale, ou des verrues ; ils peuvent former des croûtes ou saigner. Le carcinome épidermoïde peut défigurer voire être mortel.

Article proposé par le site www.dermatologue-perpignan.fr

La dépollution dans la tour Montparnasse : cas de l’amiante

Les opérations de dépollution de la tour ont été financées par ses quelques 300 copropriétaires. Ces derniers ont débloqué une somme de 250 millions d’euros et ont embauché des spécialistes en désamiantage. Ces spécialistes conscients de la complexité du travail, ont d’abord fait une délimitation des zones polluée. Cette délimitation a permis de d’évaluer le niveau de fibre d’amiante par litre d’air dans chaque pièce de la tour. Après cette étape, une principale solution d’éradication de l’amiante (à savoir la vitrification) a été proposée par les désamianteurs. C’est après qu’elle a été approuvée par les responsables de la tour que les travaux ont pu démarrer. Pour rappel, durant toute la période des travaux, la préfecture de Paris avait mandaté un expert pour surveiller le bon déroulement de la dépollution. De nos jours, la tour est entièrement désamiantée et ne présente plus de risque pour ses usagers.

Caractéristiques d’un gratte-ciel parisien : cas de la tour Montparnasse

La tour Montparnasse fait partie des premières tours de la France en particulier et de l’Europe en général. Elle est bâtie au-dessus des lignes de métro dans le quartier Montparnasse. Les travaux de construction ont duré quatre et la tour à été inaugurée en 1973. Plusieurs architectes ont conçu ce building vous avez à titre d’exemple Eugène B., Louis de Hoÿm,… Si vous faites un tour sur le site internet https://fr.wikipedia.org/wiki/Tour_Montparnasse vous avez la possibilité de découvrir l’identité des autres architectes ayant conçus la tour. La tour abrite 13.000 bureaux aérés par 7.200 fenêtres et comprend 25 ascenseurs qui assurent la liaison entre les 59 niveaux (ou étages).

 

Les loisirs à l’intérieur et à l’extérieur de la tour

Dans la tour vous avez la possibilité de vous détendre, il vous suffit de vous rendre au restaurant de la tour qui se trouve au 56ème étage. Sur place, vous pouvez déguster un bon repas tout en ayant une belle vue sur la ville de Paris. La tour abrite aussi une salle de conférence qui d’ailleurs a été réaménagée aux normes internationales. Cette dernière, peut vous être utile pour organiser des grands évènements comme un mariage, un diner de gala,… Toujours dans le cadre de vos loisirs, vous pouvez voir cet article pour trouver d’autres idées sur les lieux où vous pouvez vous recréer tout en passant des journées agréables. Par ailleurs, il convient de rappeler qu’à l’extérieur de la tour, non loin, vous pouvez vous rendre à la gare de Montparnasse. Différente des autres, la gare de Montparnasse est un véritable site touristique qui mérite d’être visité, si vous souhaitez enrichir votre culture.

Comment gérer l’amiante dans un bâtiment

Pour éviter une forte propagation des fibres d’amiante présentes dans l’air ambiant d’un bâtiment, les propriétaires doivent embaucher une entreprise qualifiée et agréée par l’État. C’est au personnel technique de cette entreprise qu’il incombe la charge d’exécuter les travaux de désamiantage. Cependant, ces derniers vont d’une part commencer par faire un diagnostic pour pouvoir détecter les matières dangereuses. D’autre part, ils vont évaluer les risques auxquels les usagers du bâtiment sont exposés. Sur la base de ces études, les désamianteurs vont établir un plan d’action. C’est dans ledit plan que toutes les questions sur les moyens financiers et techniques à mettre en place lors des travaux seront abordées. Une fois le plan d’action validé, les désamianteurs pourront exécuter les travaux. Pour rappel afin d’éviter les poussières d’amiante pendant les travaux les techniciens vont travailler avec des outils de pointe connecté à un aspirateur. Cet aspirateur aura pour but d’absorber les fibres d’amiante. En fin des travaux des tests sur l’environnement seront réalisés pour être certain que les effets de l’amiante ne se sont pas répandus dans l’environnement.

Le désamiantage initié par les copropriétaires de la tour Montparnasse

Si le désamiantage au sein de la tour s’est avéré être une réussite c’est parce qu’avant le lancement des travaux, un Dossier Technique Amiante (DTA) a été établi. Celui-ci a été fait par un spécialiste en repérage qui avait pour mission de localiser les zones polluées par l’amiante. Après cette phase, les experts en amiante ont évalué le niveau de la quantité des fibres d’amiante par litre d’air dans la tour. Ils ont ainsi établi un plan d’action sur lequel plusieurs questions sont traitées. Ces questions ont porté sur les techniques d’intervention à utiliser pour éradiquer les métaux amiantés. Par ailleurs, les consignes sur la sécurité des usagers de la tour et des désamianteurs ont aussi été traitées. Ainsi, les travaux en pu se faire, et le confinement a été utilisé comme l’une de méthodes pour dépolluer certains zones. L’état actuel de chose montre que la tour Montparnasse est le site le plus surveillé à Paris en matière d’amiante. Lors des derniers contrôles, le nombre de fibre d’amiante dans l’air était de seulement quatre. Cela prouve que la tour est entièrement désamiantée.

Les copropriétaires de la tour Maine-Montparnasse : qui sont-ils ?

Estimés à près de 300, les copropriétaires de la tour Montparnasse sont des personnes physiques ayant une activité dans la tour. Ils travaillent dans différents secteurs. Ce sont des architectes, des commerçants, des investisseurs, des banquiers, des assureurs, etc. Ce sont en quelque sorte les responsables de la tour. Car, c’est à eux qu’incombe la mission d’assurer non seulement la bonne gestion de toutes les activités de la tour, mais aussi l’entretien et la rénovation de l’ensemble du gratte-ciel. C’est pour cela que le financement des différents chantiers dans la tour est principalement pris en charge par les copropriétaires. À titre d’exemple, la façade de la tour à fait l’objet d’un chantier de réaménagement de la même manière que les travaux de rénovation de la résidence Ancre à Courbevoie. Un petit tour vers le site batijournal.com vous aidera à trouver d’autres informations beaucoup plus détaillées. Pour rappel, c’est aussi les copropriétaires qui ont débloqué 250 millions d’euros dans le cadre des opérations de désamiantage de la tour.

Les interventions esthétiques post-grossesse

Esthétique et maternité

La maternité peut avoir des séquelles aussi bien sur certains endroits du corps que sur le visage, qui diffèrent selon chaque femme mais aussi selon le flux des grossesses. Concernant les seins, ils ont tendance à rester trop gros et surtout à tomber après la grossesse ou ont également tendance à fondre à vue d’œil. Au niveau du ventre, la peau est hypertrophiée, avec une décontraction (inélastique) formant un tablier abdominal retombant entièrement ou partiellement sur la partie pubienne. Une peau cicatricielle en cas de césarienne et l’existence de vergetures causées par l’allongement du ventre, font partie des séquelles d’après grossesse. Les conséquences après une grossesse sont plus ou moins importantes. Ainsi pour retrouver la ligne, réparer et embellir la silhouette ou certaines parties du corps détériorées, plusieurs femmes sont de nos jours candidates à la chirurgie esthétique. Trouvez des renseignements sur http://www.toulouse7.com/2014/12/23/retrouver-belle-silhouette-apres-laccouchement/. En effet, malgré la gymnastique, les produits cosmétiques et les régimes, certaines femmes ne parviennent quasiment pas à reprendre leur apparence, contrairement à d’autres qui ont plus de chance. Un corps encore enveloppé, une poitrine moins solide et un ventre flasque sont des conséquences qui peuvent apparaître chez la femme suite à une ou des grossesses.
Un ventre plat et bien raffermi est le rêve de toute maman. Elles ont recours à divers exercices physiques pour récupérer la silhouette d’avant grossesse. Mais parfois, le sport ne permet pas d’atteindre ce but et là, la tendance se tourne vers la chirurgie esthétique.

La chirurgie esthétique post-grossesse

Aujourd’hui, faisant partie des interventions les plus pratiquées, la plastie abdominale ou l’abdominoplastie est une chirurgie esthétique ou réparatrice du ventre destinée à le rendre bien ferme et bien plat en ôtant la peau molle. Cependant durant la grossesse, certaines transformations afflictives (anatomiques) et physiques peuvent causer des douleurs abdominales, qui nécessitent d’avoir recours à une intervention chirurgicale pendant la grossesse. C’est le cas des maladies aiguës comme une appendicite, une cholécystite ou une occlusion intestinale, lire la suite sur www.em-consulte.com. Une grossesse et l’allaitement laissent des marques sur le corps de la femme. Pour y remédier, elles se retournent vers la chirurgie mammaire qui permet de remodeler les seins. Cette intervention esthétique est très vaste. L’augmentation mammaire qui consiste à rendre une poitrine volumineuse grâce à des implants (prothèses) dans les seins, et la réduction mammaire en font partie. Cette dernière pratique correspond au retrait d’un surplus de peau au niveau des seins. Il y a aussi la reconstruction mammaire, pratiquée d’une part chez certains sujets dont les seins se ramollissent ou dont l’aspect et le poids paraissent affreux, et d’autre part chez les femmes ayant connu une mastectomie ou ablation du sein après un cancer. Cette intervention repose sur le fait d’implanter un appareil (prothèse) sous le muscle non loin de la cicatrice de l’ablation. Enfin, la mastopexie ou redrapage mammaire qui consiste à remodeler la peau du sein afin de lui permettre de retrouver son élasticité et sa fermeté, vise les femmes dont la poitrine a perdu beaucoup de volume du fait de l’allaitement.

L’enjeu de l’audition en France

L’ampleur des problèmes d’audition en France

Dans un très grand nombre de pays, et particulièrement en France, les troubles liés à l’audition n’ont de cesse de se développer. Ces troubles touchent une frange très importante de la population, allant des plus jeunes aux plus âgés. Les causes en sont d’ailleurs diverses et variées. Elles peuvent concerner la vie autant quotidienne que professionnelle des individus. En effet, l’environnement peut avoir des conséquences importantes sur la santé des individus. Il en est ainsi des nuisances auxquelles s’exposent un grand nombre de personnes dans leur vie, de manière plus ou moins prolongée. Le facteur héréditaire peut aussi entrer en jeu, ainsi que l’âge, qui fait que l’acuité auditive se réduit de manière inexorable, notamment à partir d’un certain seuil. Ces problèmes d’audition peuvent avoir des répercussions non négligeables non seulement sur la santé des individus, mais aussi leur vie sociale et leurs interactions avec leur entourage. Il peut être difficile pour les personnes atteintes de mener une vie sociale accomplie, et elles peuvent même avoir tendance à vivre recluses et isolées. C’est pourquoi l’audition, particulièrement en France, a fini de s’imposer comme une véritable question de santé publique qu’il faut prendre très au sérieux. Même si la gravité des pertes auditives n’est pas uniforme et varie selon les individus, il est souvent noté un manque ou même parfois une absence d’informations suffisantes quant aux troubles d’audition. Pour avoir de plus amples informations, cliquez ici. Par ailleurs, les appareils permettant de lutter contre les troubles de l’audition se sont développés, et sont de plus en plus modernes et sophistiqués. Mais l’audition n’en reste pas moins un problème avec de multiples enjeux.

Gérer efficacement l’information et le financement des troubles d’audition

Les personnes atteintes de troubles d’audition souffrent avant tout d’un manque d’informations par rapport au mal qui les ronge. Elles n’ont ainsi pas le réflexe de recourir à une aide professionnelle pour soulager leurs troubles d’audition. Une bonne information leur aurait permis de savoir où se tourner, avec notamment l’aide précieuse que peut apporter les audioprothésistes, que ce soit dans le diagnostic clinique de leur trouble, mais aussi pour trouver la solution adaptée à leur problème. Les appareils auditifs se sont beaucoup développés. Ils sont de plus en plus modernes et esthétiques. Toutefois, les malentendants se heurtent souvent à des difficultés relatives à leur financement. En effet, s’il faut une prescription médicale du médecin pour pouvoir se les procurer, les prix varient selon les modèles, et sont souvent très élevés. Néanmoins, en France, la sécurité sociale procède au remboursement des dispositifs médicaux. Mais pour les appareils auditifs, ce remboursement est soumis à plusieurs conditions, et le taux est d’ailleurs très faible. Vous trouverez plus d’informations sur www.lemonde.fr. En effet, le remboursement est plus favorable aux jeunes de moins de vingt ans. L’audition, malgré les avancées technologiques en matière d’appareils auditifs et le travail des audioprothésistes, nécessite encore plusieurs avancées pour que les malentendants soient soulagés de leurs problèmes et puissent vivre pleinement dans la société.

Tout sur la cellulite chez la femme

La cellulite est une complication cutanée pouvant toucher la femme

Les femmes ont la réputation de bien prendre soin de leur corps. En effet, elles veulent toujours avoir une peau lisse, de beaux cheveux, des yeux magnifiques ou un maquillage impeccable. Elles prennent un très grand nombre de dispositions dans cette optique. Néanmoins, malgré tous ces soins, il peut arriver que certaines complications les atteignent dans leur corps, pouvant ainsi rendre leur vie un peu plus compliquée. Cela peut toucher notamment leurs cheveux ou encore leur peau. Il en est ainsi de la cellulite, encore appelée lipodystrophie, qui touche une grande majorité de femmes. En effet, il peut arriver que la peau de la femme perde progressivement de sa fermeté, de son élasticité et de son aspect régulier. Pis, elle change même de couleur, et revêt une couleur proche de l’orange, phénomène souvent dénommé « peau d’orange ». Visible à l’œil nu, la cellulite est surtout localisée sur certaines parties du corps, notamment les cuisses, le ventre, les fesses ou même les bras parfois. Cela correspond à un véritable souci esthétique pour la femme. La cellulite se caractérise par une augmentation des cellules graisseuses localisées sous la peau des organes touchés. Cela réduit la circulation du sang et des liquides de manière générale sur cette zone du corps. La surface de la peau revêt ainsi un aspect irrégulier, pas du tout esthétique. La cellulite est surtout causée à la base par les hormones. Des troubles hormonaux peuvent surgir chez la femme à certaines périodes, notamment la grossesse, la puberté ou la ménopause, et être à l’origine de la cellulite. De mauvaises habitudes alimentaires ou même le stress peuvent aussi en être la cause. Néanmoins, il existe des solutions permettant de lutter efficacement contre cette complication. La chirurgie occupe une place privilégiée parmi ces solutions.

Le recours à la chirurgie pour lutter efficacement contre la cellulite

Le fait pour une femme d’avoir au vu de tous une peau distendue à l’aspect irrégulier et capitonné, peut être à l’origine de difficultés diverses, notamment des complexes relatifs à la perception que peut avoir l’entourage. La chirurgie esthétique permet de lutter contre la cellulite. A travers un certain type d’interventions, elle peut permettre notamment d’enlever l’excès de graisse sous la peau, mais aussi de redonner à la peau un aspect lisse et détendu. La chirurgie réparatrice revêt ici une importance particulière ; elle permet de corriger les défauts physiques, quelles que soient les causes. Vous pouvez en savoir plus ici sur la perte de poids. Il faut noter qu’il existe divers types d’interventions, avec principalement la lipoaspiration ou liposuccion pour enlever les excès de graisse. Ensuite, le chirurgien esthétique et plastique peut y associer des interventions de reconstruction en vue de remodeler la peau. Vous trouverez ici encore plus d’informations sur ce point. Il convient néanmoins de choisir le bon profil de chirurgien qualifié pour pouvoir minimiser les risques liés aux interventions chirurgicales. Avec une excellente prise en charge par votre chirurgien, les cellulites ne seront plus qu’un lointain souvenir.

Les effets de la cigarette électroniques

Présentation et fonctionnement de l’e-cigarette

La cigarette électronique est un appareil créé et reconnu en Chine depuis quelques années. Elle offre à son usager de pouvoir vapoter (fumer) à risque minime car il n’y a pas d’oxydation, donc pas de goudron ni de monoxyde de carbone dans la vapeur qui sort de cette fameuse cigarette. Cette fumée considérée comme un aérosol est un assemblage de divers produits chauffés comme le glycérol et le propylène glycol qui sont des substances permettant de fabriquer de la fumée. Ayant la structure et les effets d’une cigarette traditionnelle, la cigarette électronique est un accessoire électronique édifié en trois parties que sont une batterie qui permet l’alimentation, un atomiseur pour chauffer le liquide et d’une cartouche. Ce mécanisme connaît un succès mondial avec de nombreux adeptes surtout dans le milieu de la santé. Il est aussi décrié. 24hsante.com vous en dit plus. Lorsque l’utilisateur l’inhale, le liquide en contact avec l’air devient une vapeur imperceptible ou parfumée. Sur certains prototypes, un redresseur appelé diode se trouvant à l’extrémité de la cigarette, représente la combustion de la cigarette classique. Contrairement à cette dernière, dans les cartouches de l’e-cigarette, il n’y a pas de tabac mais plutôt un liquide à base de propylène glycol (80%) qui est un solvant, de glycérine végétale (20%) et une fine dose de parfum, d’eau et d’alcool.

Les effets négatifs de la cigarette électronique

Selon diverses études réalisées à travers le monde, il est démontré que la cigarette électronique est moins nocive (à court terme) que la cigarette classique. Toutefois, elle peut avoir différents inconvénients. En effet d’une part, sa vapeur renferme des composantes éventuellement cancérogènes et dangereuses telles des résidus de métaux lourds, du formaldéhyde, de l’acétaldéhyde, de l’acroléine (élément toxique par aspiration ou ingurgitation), qu’elle contient de façon plus élevée que la cigarette normale. Ainsi, elle peut entrainer sur les cellules bronchiques précancéreuses, des transformations similaires à celles engendrées par la fumée du tabac. La quantité de nicotine existante dans les bouteilles de la cigarette électronique est néfaste pour les non-fumeurs, et surtout pour l’enfant car son contact avec la peau causerait des intoxications et empoisonnements. D’autre part, les vapoteurs peuvent ressentir des démangeaisons à la bouche ou à la gorge, des vertiges et des nausées. Il faut noter également que la plupart des liquides des différents modèles mis sur le marché ne répondent pas aux normes. Vous pouvez en savoir plus sur Rtl.

Les effets positifs de la cigarette électronique

Les fumeurs recherchent à travers l’e-cigarette, une sensation au niveau de la gorge appelée « hit » qui rappelle la cigarette classique. Contrairement à cette dernière, la cigarette électronique permet de retrouver l’odorat. Avec l’absence de monoxyde de carbone qui est source d’oppression de la peau, elle permet au fumeur de retrouver un meilleur teint et d’avoir une plus belle peau. Chez certains professionnels de la santé, la cigarette électronique est conseillée au cas où le fumeur montre une maladie grave accentuée par son tabagisme. Un autre avantage de la cigarette électronique est que les chances d’arrêter de fumer sont plus satisfaisantes qu’avec le patch. En effet, elle soulage aussi l’oppression psychologique et émotive (stress, ennui) associée à la prise d’un objet au cours de certaines situations. Elle est portée autour du cou, à la portée de la bouche. Elle est pour le fumeur sur le plan mental, le symbole d’une vraie cigarette.

Quels sont les prérequis pour une maison de repos ?

Les prérequis pour une maison de repos

Le nombre d’individus de plus de 85 ans ne cesse de croître. Ces personnes ont besoin d’être mises dans des structures adaptées à leur situation. Miser ​sur​ les maisons de retraite devient donc judicieux. En effet, le marché connait une importante demande du fait d’un vieillissement rapide de la population (en 2012, 8% de la population française a plus de 75 ans et ce chiffre tendra à augmenter durant les années à venir du fait d’une espérance de vie élevée). Selon une étude récente, en 2040, l’espérance de vie sera de 91 ans pour les femmes et de 85,9 ans pour les hommes. Ainsi, le nombre de personnes dépendantes va croissant tandis qu’il existe peu de résidences à même de les accueillir. De nos jours, le marché des Etablissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes ou EHPAD est en perpétuel développement car la demande est ininterrompue et les structures d’accueil sont déficientes. Les EHPAD peuvent être définis comme des unités immobilières sociales constituées de chambres médicalisées recevant des personnes âgées nécessitant une assistance au quotidien. Vous pouvez en savoir plus sur le site Leparisien. Investir dans ces structures permet d’engendrer une action patrimoniale responsable en participant à un appui social, économique et humain. Devant la puissance de ce marché et face au rabais des rendements locatifs, de nombreuses personnes investissent dans les maisons de retraite. En effet, ce placement qui se trouve au-devant des placements immobiliers français, offre des rendements de 4 à 5% (avant impôts) et une fiscalité avantageuse.

Les avantages de l’investissement

Le marché des maisons de retraite privées se développe donc y investir devient un atout. A l’achat, l’investisseur peut choisir entre deux formes juridiques. D’une part le statut LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel), qui permet le remboursement du bien afin de ne pas être imposé sur les loyers perçus. Cela permet d’engendrer des revenus dits « non imposables ». D’autre part, le statut Censi-Bouvard prolongé jusqu’en 2016, qui donne droit à une diminution d’impôt de 11%, ce qui favorise l’investissement locatif. Un autre statut peut s’y ajouter. Il s’agit du régime de loueur professionnel soumis à des conditions différentes. Selon le choix de statut, la TVA est récupérée (19,6% en métropole, 8,5% dans les Dom) et est totalement obtenue au bout de 20 ans. Sur la durée d’amortissement, l’investissement occasionne des revenus nets d’impôt. Investir dans les maisons de retraite (EHPAD) est une garantie de sécurité car ce marché est encadré par l’Etat. Ses structures signent un accord avec l’Agence Régionale de Santé (ARS) et le Conseil Régional. L’investisseur peut également signer un contrat commercial de 9 à 12 ans avec un exploitant en sachant que la rénovation du bien est à la charge du gestionnaire.

Les consignes et conseils à respecter pour investir

La maison de retraite demeure désormais le principal domaine de la personne âgée dépendante. Le site capretraite vous en apprend davantage. Pour y investir, il faut tenir compte de la qualité du logement dès l’acquisition. La signature d’un contrat commercial (minimum 9 ans) avec un gestionnaire est nécessaire. Il faut aussi procéder à la vérification des pourcentages de remplissage annoncés. Il y a également à opter pour le régime « Loueur en Meublé Non Professionnel » (LMNP) ou celui de Loueur en Meublé Professionnel (LMP) en cas de préparation de retraite ; et aussi à veiller à la mise aux normes du standing, de l’emplacement et surtout de l’accessibilité de l’établissement.

Comment améliorer son sourire ?

De belles dents pour un joli sourire

Pour illuminer le regard et paraître tout de suite à son avantage, il n’y a rien de tel qu’un beau sourire. Véritable outil de séduction, le sourire est toutefois bien plus que cela ; c’est avant tout un langage universel qui permet d’exprimer la sympathie et la bonne humeur. Il faut donc sourire mais pour cela, il faut pouvoir afficher de belles dents afin d’éviter de nuire au caractère agréable et plaisant du sourire. La plupart des gens cherchent donc à avoir de belles dents blanches pour améliorer leur sourire. Ainsi donc, des bars à sourires aux produits spécialisés en passant par le blanchiment dentaire auprès de chirurgiens dentistes, les solutions sont multiples pour avoir des dents blanches et brillantes. Par ailleurs, comme vous pourrez le voir sur www.passeportsante.net, il existe également de nombreuses solutions naturelles pour avoir des dents bien blanches ; c’est par exemple le cas de l’utilisation du citron ou du bicarbonate de soude.

Des soins pour améliorer son sourire

Hormis la blancheur des dents toutefois, d’autres considérations sont à prendre en compte pour améliorer son sourire. Il en est généralement ainsi des dents manquantes ou d’affections et d’anomalies buccales. Prevention-sante.eu donne quelques indications à ce sujet. Quoi qu’il en soit, dans ces cas-là, il faut presque toujours recourir à un chirurgien dentiste pour trouver la solution la mieux appropriée afin de redonner son blason au sourire. Qu’il s’agisse ainsi d’implants dentaires, de poses de facettes ou de prothèses dentaires, en fonction des maux, les solutions peuvent être d’ordres multiples. De plus, pour que les défauts des dents ne deviennent pas des entraves au sourire, il conviendrait de consulter régulièrement un dentiste à titre préventif. Il serait également opportun de savoir que certains aliments et certaines pratiques en viennent plus que d’autres à tacher et à jaunir considérablement les dents. C’est le cas par exemple lorsqu’il s’agit de fumer ou de consommer régulièrement du café ou du vin rouge. Plutôt donc que d’attendre d’être obligé de se blanchir les dents, le mieux serait de revoir certaines de ses habitudes pour avoir un sourire optimum.

Des plus

Aussi, pour un joli sourire, il n’y a rien de plus basic et de plus essentiel qu’un bon brossage régulier ; cela permet d’avoir des dents saines et d’empêcher l’accumulation du tartre. A ce propos, il est également judicieux d’utiliser régulièrement du fil dentaire. Par ailleurs, la chirurgie esthétique peut également être mise à contribution lorsqu’il s’agit d’améliorer le sourire. Les techniques sont multiples et la Corée du sud avait d’ailleurs eu à innover à ce sujet avec son « smile lift » pour un sourire permanent. Par ailleurs, vous pouvez également améliorer votre sourire en vous entrainant à reproduire le plus souvent possible votre plus beau sourire. En procédant de la sorte votre sourire paraitra plus naturel et vous n’en paraitrez que plus chaleureux. D’un autre côté, vos yeux pourraient également être mis à contribution pour améliorer votre sourire. En effet, vous ne le savez peut-être pas mais lorsqu’un sourire est sincère, il se reflète tout naturellement dans les yeux de l’individu qui le produit; vous pouvez donc vous exercer également à sourire avec les yeux pour obtenir un joli sourire.

Comment préparer l’arrêt du tabac

Se préparer à arrêter de fumer

Pour réussir votre projet d’arrêter de fumer, vous devez mettre les bouchées doubles en vous préparant à l’avance et en vous mettant dans de très bonnes conditions. Vous devez être sincère envers vous-même en étant très motivé. Le fait d’allumer une cigarette relève d’une gestuelle ou d’une habitude du fumeur. Cette gestuelle liée à certaines circonstances du quotidien, doit être modifiée par d’autres habitudes si le fumeur est déterminé à réussir le sevrage tabagique. Il doit faire un travail de qualité en identifiant les situations et les circonstances qui le poussent à allumer une cigarette. Avant le jour prévu pour l’arrêt de la consommation du tabac, le fumeur doit mettre en place certaines astuces très simples. Elles lui permettront de se reprogrammer graduellement afin d’aborder l’étape décisive : le sevrage tabagique. Primo, il est important de fixer une date à laquelle vous comptez arrêter de fumer. Vous devez trouver une autre option comme les gommes à mâcher qui viendront remplacer le tabac. En agissant ainsi, vous installerez dans votre subconscient, un compte à rebours. Naturellement, vous commencez à vous y préparer.

Adoptez de nouvelles habitudes

Observez vos habitudes de fumeur en écrivant une par une, les circonstances et les situations de la vie qui vous poussent à désirer la cigarette. Ensuite, commencez par modifier votre routine quotidienne de fumeur. Faites-le avec une certaine douceur. Changez l’endroit habituel où vous placez votre paquet de cigarettes. En fumant, ne faites pas d’autres choses. Tenez votre cigarette d’une manière différente. Dans le but de noter ce que vous ressentez quand vous fumez, faites une analyse tout en vous concentrant. Pour avoir plus d’infos visitez le lien dédié aux conseils pratiques. Faites un effort de ne plus fumer dans les endroits habituels et si possible à l’extérieur. Quand vous éprouvez le besoin de fumer, retardez votre geste d’allumer une cigarette. Désormais, n’achetez que des cigarettes d’une autre marque pour laquelle vous avez peu de préférence ou optez pour les cigarettes électroniques. Evitez de prendre sur vous un paquet de cigarettes quand vous partez en promenade dans un lieu désert ou en ville. Réduisez progressivement la consommation des excitants.

Suivre d’autres conseils

A la place d’un café ou d’un thé léger, prenez du jus de fruits en apéritif. Les doses de sucre sont aussi à éviter. Régulièrement, faites des bains de bouche. Ils anéantissent le goût de la cigarette. En observant ces recommandations, vous serez obligé d’attendre un peu avant de fumer. Lors de vos sorties, évitez les endroits où la consommation du tabac est autorisée. Adonnez-vous aux exercices physiques qui vous pousseront à diminuer la consommation de cigarettes. Ces conseils et astuces ne sont que des pistes et des exemples qui vous inspireront. Le plus important dans tout cela, c’est votre détermination à modifier vous-même certaines habitudes qui, au quotidien, vous poussent à fumer. C’est le volet comportemental de cette méthode. En ce qui concerne l’aspect psychologique, il s’agira d’accompagner ces modifications comportementales par des impressions du subconscient. Les narguilés et les chichas sont également très efficaces et vous permettront de venir à bout de la consommation du tabac. La conjugaison de tous ces facteurs sera déterminante dans votre combat contre la cigarette. Il est facile et possible de vivre sans être dépendant de la cigarette.