Archives de catégorie : Immobilier

Qui sont les plus grosses fortunes de France ?

Un patrimoine en hausse

On pourrait bien le dire, c’est à croire que certains français ne sont en aucun cas affectés par la crise et la politique fiscale actuelles. Tandis que le pouvoir d’achat d’une forte majorité est en baisse constante ou stagne, le patrimoine des plus riches quant à lui est en pleine progression et de nouveaux nantis font leur entrée dans ce cercle restreint. En effet on décompte treize milliardaires de plus que l’an passé, ce qui équivaut à une hausse de 15% pour l’année de 2014 comme le mentionne www.francetvinfo.fr. De plus, le 1% de la population ayant le plus de patrimoine détient aujourd’hui 25% de la richesse nationale, contre 23% en 1970.

Les plus grosses fortunes de France en chiffres et leurs secteurs d’activité
La fortune professionnelle des 500 plus grosses fortunes de France, dont 67 milliardaires se chiffre à un montant total de 390 milliards d’euros. Au top 10 des plus grosses fortunes de France, la première a un patrimoine de 27 milliards d’euros. En un an, sa fortune a augmenté de 2,7 milliards d’euros, soit + 11 %. Il faudrait percevoir 1 917 404 années de smic pour atteindre ce montant. La deuxième fortune s’élève à 26 milliards d’euros soit 1 917 404 années de smic suivi de la troisième estimé à 20 milliards d’euros soit 1 474 926 années de smic. La quatrième fortune s’élève quant à elle à 17 milliards d’euros soit 1 253 687 années de smic à percevoir tandis que la cinquième se chiffre à 14,5 milliards d’euros équivalent à 1 069 322 années de smic. S’agissant des sixième et septième fortunes, elles s’élèvent toutes deux à 13,5 milliards d’euros autant dire 995 575 années de smic, suivi de la huitième fortune chiffrée à 10 milliards d’euros soit 737 463 années de smic. La neuvième fortune est estimée à 8,5 milliards d’euros dont 626 844 années de smic et enfin la dixième fortune de France chiffrée à 7,5 milliards d’euros soit 553 097 années de smic.
Ces grosses fortunes sont des chefs d’entreprises ou possèdent des entreprises. Ce sont parfois des entreprises familiales dont la gestion se transmet de père en fils. Ces grosses entreprises interviennent dans différents secteurs et certaines d’entre elles diversifient leurs activités. Elles exercent à la fois sur plusieurs segments de marché. Il s’agit des secteurs du luxe dans lequel exerce la première grosse fortune de France, des cosmétiques qui sont celui de la deuxième plus grosse fortune. Aussi celui de l’industrie, l’agroalimentaire, les boissons, la distribution. Le secteur des médias, de la communication, de l’internet des télécoms et du transport constituent les domaines-clés de leurs sources de richesses. Sans oublier les marchés des services, de l’énergie et la finance dans lesquels exercent ces grosses fortunes.

Les secrets de leur réussite

Le premier atout est d’abord le goût du risque. Monter une affaire, entreprendre une activité n’est jamais chose aisée. Rien ne garantit le succès d’une entreprise. Il faut être capable de prendre des risques et de se mettre en danger. Toutes ces grosses fortunes affirment avoir subi au moins un échec durant leur parcours. Bien loin de les décourager, ce fut une source de motivation et une expérience leur permettant d’éviter les mêmes erreurs. Aussi, relever de nouveaux challenges, affronter les difficultés avec optimisme, ne pas dévier de son objectif et être tenace, avoir le sens de l’autocritique constituent leur second secret, à savoir affronter les difficultés avec un esprit créatif.

Le marché des logements en rénovation

Un marché incontournable

Il existe aujourd’hui de nombreux enjeux pour le marché de la rénovation des habitations en France. Le pays compte plus de 32 millions d’habitations, dont 18 millions ont été construits avant 1975 et nécessitent donc certainement des rénovations. Celles-ci doivent surtout se faire au niveau thermique. En effet, 1975 est l’année de la première réglementation thermique, soumise à de nombreuses évolutions depuis lors.

Des chiffres qui restent encourageant
Si ce marché devrait avoir de beaux jours devant lui grâce à ces chiffres, il n’en demeure pas moins soumis aux lois du marché et du contexte qui rendent son essor plus complexe que prévu. En effet, les différentes réglementations en matière d’énergie ou de construction rendent le secteur plus compliqué et dissuadent certains entrepreneurs de se lancer dans ce milieu. Malgré tout, il représente la moitié du chiffre global du secteur de la construction, et ne peut donc être ignoré aussi bien par les politiques que par les professionnels du milieu. Il reste un secteur dynamique dont les exemples de réussites ne manquent pas, comme l’on peut notamment en voir sur cette page.

De nouvelles perspectives grâces aux rénovations énergétiques
La rénovation passe aujourd’hui obligatoirement par une rénovation thermique et énergétique, non seulement à cause des nouvelles lois en la matière, mais aussi à cause des convictions plus vertes des citoyens français. De plus, les études montrent clairement l’intérêt pour les différents budgets, de ménages comme publics, d’avoir des bâtiments qui respectent certaines règles. Avec une meilleure isolation, les économies sont réelles en termes de chauffage et d’électricité. Aussi, les pertes sont moindres lorsque le matériel utilisé respecte les standards actuels. Il y a donc ici un créneau porteur que les entrepreneurs doivent prendre en compte dans leurs recherches de nouveaux marchés. En effet, si les rénovations dans les bâtiments d’habitation individuels passent souvent par des artisans, amis parfois de la famille et ne représentent que rarement des marchés intéressants pour les plus gros entrepreneurs, le milieu de l’énergie lui nécessite une formation appropriée, ainsi qu’un matériel de pointe que tous les artisans n’ont pas en leur possession. Les rénovations de bâtiments publics passent également par ces contraintes énergétiques, notamment pour ce qui est des logements sociaux issus d’un parc de plus en plus vieillissant et ne correspondant plus aux normes. La France prévoit d’ailleurs un budget important pour ces travaux de rénovation. Pour le marché privé, de plus en plus de ménages ont à nouveau accès à des crédits, notamment grâce aux aides étatiques octroyées en la matière, les incitant à passer le pas. Il est dès à présent possible de sentir l’impact positif des mesures de soutien prises. Les effets recherchés par cette nouvelle loi et ces incitants sont l’émergence de plus de bâtiments à basse consommation et à énergie positive. Ces ménages voient l’investissement que cela peut représenter comme positif, car à long terme il permet de faire des économies intéressantes et non négligeables. Ces marchés, aussi importants soient-ils, doivent trouver une réponse du côté des professionnels qui ne doivent pas se trouver à la traîne ou en décalage avec la demande. Les entreprises doivent donc répondre à un enjeu de formation continue de leur personnel, car les technologies sont amenées à évoluer constamment, mais également dans son matériel. L’objectif ici est de répondre à cette nouvelle demande.

Vin : un domaine qui ne connaît pas la crise

Croissance au niveau mondial

La production viticole mondiale a augmenté de 9% en 2013. L’Europe reste leader en la matière, avec 60% de la production mondiale et une productivité en constante croissance. De manière générale, à travers le monde, la consommation de vin est restée stable et s’est tournée vers une consommation non pas de grandes quantités mais de qualité. Il y a donc là un marché juteux pour les français dont la qualité des vins n’est plus à démontrer et est de renommée mondiale, et ce malgré la concurrence rude, notamment avec l’Italie. Le marché du vin se porte donc plutôt bien, malgré quelques exceptions locales, notamment dues aux intempéries. Car il faut rappeler que le marché du vin, contrairement à d’autres marchés économiques, est sujet aux mêmes conditions que les autres marchés agricoles et peut donc souffrir des conditions climatiques.

De nouveaux consommateurs et perspectives de marchés

L’apparition d’une classe moyenne dans les pays émergents, ainsi qu’en Russie et en Chine, favorise l’augmentation régulière de la demande en vin à travers le monde. Malgré quelques diminutions d’exportations remarquées de la France vers la Chine notamment à cause de la lutte contre la corruption, la demande reste importante. De nouveaux consommateurs apparaissent, ayant les moyens de consommer des vins d’appellation et ainsi se tourner vers un marché plutôt gastronomique. Ce dernier reste un secteur, malgré la crise économique, en croissance. Cela s’explique par le fait qu’une partie de la population mondiale possède suffisamment d’argent pour pouvoir maintenir un certain niveau de vie et profiter de la gastronomie. De plus, les sensibilisations en matière alimentaire ont fait leur œuvre et poussent de plus en plus de ménages à se tourner vers une restauration de qualité.

Le vin français, toujours bien classé

Le vin, en France, constitue un secteur économique très important. En effet, il est la deuxième production nationale avec 14% de la production agricole. Les surfaces de cultures ne cessent d’augmenter, le plus souvent au profit des vins d’appellation, et non des vins de table. Parmi les vins français, le rosé connait une consommation en constante augmentation qui représente aujourd’hui 30% de la consommation totale du vin, un taux trois fois supérieur à celui d’il y a 23 ans. Le vin bio, lui non plus, ne connait absolument pas la crise d’après le Figaro. de cette source, on apprend que si un Français sur trois en consomme, on peut parler d’une progression du marché de près de 22% depuis 2013. Bannir l’utilisation d’intrants chimiques dans la production du vin semble donc un créneau porteur pour les producteurs français, à côté des vins d’appellation qui comme dit précédemment, ne connaissent pas la crise non plus. L’intérêt du bio est qu’il ne concerne pas uniquement les couches sociales supérieures, mais touche toutes les catégories sociales. Ce fait trouve la même explication que pour la consommation de vin d’appellation par les classes moyennes mondiales : la recherche de qualité dans l’alimentation, malgré un prix qui reste plus élevé que pour les vins issus de l’agriculture non-biologique. Côté production, la France reste leader dans le domaine, avec l’Italie et l’Espagne.

Les lieux touristiques à Biarritz

Biarritz site touristique de grande renommée

Fondée au XIX siècle sur la base d’un modeste village de pêcheurs, Biarritz était considérée comme le lieu de séjour préféré de l’aristocratie. C’est une prestigieuse station balnéaire du sud-ouest de la France. Si comme beaucoup vous êtes en quête d’un séjour culturel naturel et surtout balnéaire, alors tournez-vous vers Biarritz à 670 km de route de Paris et à 20 km des frontières espagnoles et basques. Considérée comme une localité touristique d’une immense ampleur, Biarritz est bien organisée pour recevoir des voyageurs. D’une part plus de 250 infrastructures hôtelières repartis entre résidences hôtelières, chambres d’hôtes et logements neufs s’offrent aux visiteurs. Et d’autre part les campings au cœur de la Gironde se nichent pour le bonheur des touristes, dans un magnifique décor entre tentes, caravanes ou cabanes du pêcheur. Ce qui fait la spécificité locale, ce sont les «Bacchus» qui sont des gîtes bâtis au milieu des châteaux viticoles.

Biarritz lieux touristiques à visiter

Encadrée par l’océan atlantique aux frontières espagnoles, Biarritz la plus réputée des stations balnéaires vous accueille avec un patrimoine culturel très riche enfoui au creux d’un paysage naturel des plus folkloriques. Les amateurs de musées ne manqueront pas de visiter à travers les ruelles de la ville, l’Eglise de Sainte-Eugénie et d’admirer son architecture magnifique construite de 1898 à 1903. Érigée en 1864 à la demande d’Eugénie de Montijo épouse de Napoléon III, croisant somptueusement un cadre à la fois hispano-mauresque et roman byzantin, la chapelle impériale classée monument historique en 1981 est dédiée à la vierge noire mexicaine Notre-Dame de Guadalupe. Une attraction éblouissante pour petits et grands vous attend au musée de la mer qui est un véritable voyage à l’exploration des fonds marins de Gascogne jusqu’à la mer des Caraïbes et à l’Indopacifique. En vous rendant vers le vieux port vous croiserez le phare de Saint-Martin d’une hauteur de 73 mètres au-delà de la mer. Il compte 248 marches et a été construit en 1834. Il domine le cap Hainsart. Vous découvrirez aussi le rocher de la Vierge, symbole de Biarritz. Ce rocher doit son nom à la Vierge qui fut installée sur son mont par Napoléon III en 1865. A travers sa passerelle, ne manquez pas d’apprécier la vue donnant sur la baie, sa grande plage et la côte des Basques jusqu’aux Pyrénées. Pour vous raconter l’histoire de Biarritz, le Musée historique a été installé dans la vieille église anglicane St Andew’s le 08 novembre 1986. Pour finir votre visite, allez à la découverte de la Cité de l’Océan instaurée en juin 2011. C’est un musée ludo-scientifique dédié à la découverte des mystères de l’océan Atlantique. Immergez-vous dans la culture orientale avec le musée Asiatica qui a vu le jour le 05 mars 1999. Ne quittez pas Bordeaux sans déguster un bon cru local. En effet, son vignoble est connu du monde entier grâce à son « Bordelais ».

Un vrai bonheur d’évasion à Biarritz

A ses sites historiques viennent s’ajouter d’autres activités. La principale attraction à Biarritz demeure la plage. La Grande plage située en plein cœur de la ville est un des lieux touristiques les plus prisés de la côte basque. Grâce à ses vagues de qualité, elle est le lieu de prédilection des amateurs de surf. Vous êtes à la recherche de sensations d’escapades nocturnes ? Ne manquez pas de vous rendre à Ibiza, boîte de nuit de renommée mondiale.

Les logements adaptés pour les seniors

Le maintien à domicile

Que votre recherche de logements pour séniors soit motivée par une maladie grave ou le désir d’un changement de mode de vie, trouver le logement idéal est difficile et stressant. La retraite entraine du changement et nécessite l’adaptation du sénior pour une vie heureuse et saine. La planification des besoins en matière de logement est un élément important pour aider votre proche âgé à prendre la bonne décision. Bien sûr, chaque personne âgée est différente, donc le choix de logements varie d’un sénior à l’autre. La recherche de logement de qualité requiert une étude préalable et permet de garantir au retraité les solutions en matière d’assistance et une meilleure ergonomie. La clé pour réussir est de faire correspondre le logement avec le style de vie, la santé et les besoins financiers. Cela peut signifier la modification de la maison de la personne âgée pour la rendre plus sûre et plus confortable. Rester chez soi pour les séniors permet à ces derniers de rester en contact avec la famille, les voisins. Pour ce faire les soins à domicile sont de plus en plus prisés et offrent la possibilité aux retraités de vivre tranquillement dans leur cocon familial avec les équipements adéquats, comme l’installation d’une rampe d’accès ou un système d’intervention d’urgence.

Les maisons de retraite
L’autre alternative constitue l’entrée dans un centre d’hébergement pour un meilleur soutien moral et médical auprès de professionnels. Cette option présente de nombreux avantages avec une communauté de retraités et des services spécialisés. Pour en savoir plus, visitez le site lesechos.fr. Les maisons pour retraités sont des solutions pour les personnes âgées qui ont des soucis de santé graves ou sont totalement dépendantes. La décision doit être prise en famille pour éviter les confusions et le sentiment d’abandon de la part des séniors. Il existe d’autres établissements spécialisés qui accueillent des personnes souffrant d’Alzheimer, comme les EHPAD.

Les résidences séniors
Ces types de résidences sont des innovations en matière de logement des séniors et ont acquis beaucoup de succès ces dernières années. Elles permettent la création de liens sociaux pour vivre ensemble dans la convivialité. Pour vous orienter, les sites internet sont vos alliés pour vous aider à trouver les annonces de personnes âgées désirant partager leur cadre de vie. Il existe un large éventail d’offres de logement qui s’offrent aux personnes âgées, grâce à des installations sécuritaires et ergonomiques qui leur permettent de vivre à l’aise. En général, les différents types d’habitations pour séniors varient en fonction des soins fournis, des programmes d’activités quotidiennes. Les animations et les loisirs au sein de ces lieux sont les particularités qui expliquent le succès des résidences séniors. Dans le passé ces habitations étaient réservées à une élite, mais aujourd’hui elles répondent aux attentes des moins nantis. Les villages séniors sont aussi des cadres de vie privilégiés, qui sont dotés d’équipements de qualité et de services à la personne. Selon la formule que vous choisissez, la prise en charge de votre parent proche peut être partielle ou complète.

Immobilier : comment est le marché à Bordeaux ?

Bordeaux un marché immobilier actif et alléchant

Alors que le secteur immobilier est en crise en France, la ville de Bordeaux fait la une de l’actualité immobilière. Depuis 2013, les prix immobiliers ont baissé ce qui ralentit le marché français, mais malgré cela la « perle d’aquitaine » connaît une hausse de 2%. En effet, depuis quelques mois les prix se stabilisent et les investisseurs répondent toujours présents. Grâce à de grands projets de rénovation ​urbaine (habitat adapté en fonction des demandes, l’installation du tramway, agencement des quais de la rive gauche et redynamisation de la rive droite), la ville attire toujours plus d’investisseurs, à la recherche de petites surfaces. Les futurs bailleurs favorisent des biens situés dans le centre. La traditionnelle échoppe bordelaise est passée à 350.000 euros dans les quartiers de luxe. Selon la demande, un appartement de 75 mètres carrés avec une extension (terrasse, cour ou patio), peut aller jusqu’à 250.000 euros. Malgré la hausse des prix, Bordeaux demeure une ville chère, la quatrième de France pour les appartements, devant Toulouse, Nantes et Montpellier. 85% des ventes de 2013 ont été enregistrées dans la CUB, dont 50% à Bordeaux.

Les tarifs instaurés dans les quartiers prisés

De par sa situation géographique et selon le quartier, Bordeaux enregistre les tarifs les plus élevés selon la qualité des biens. On distingue ainsi des différences de prix allant de 4.500 à 5.000€/m² pour le Triangle d’Or et 3.000 à 3.500€/m² dans les autres quartiers, ce qui fait que les investisseurs trouveront toujours satisfaction. A quelques pâtés de là, les belles maisons bourgeoises du Jardin public valent 4.000€/m². En allant vers l’esplanade des Quinconces, la moyenne est de 3.500€/m². Le phénomène qui montre que l’immobilier bordelais se porte bien est la forte urbanisation qu’a connue le plus grand quartier de la ville : Bordeaux Maritime. Selon une étude ces secteurs ont enregistré 30% de logements en plus, en huit ans dont une partie est desservie par le tramway (la ligne se prolongera jusqu’au lac) et le pont relie le quartier de Bordeaux Maritime à celui de la Bastide en 2013. Les prix varient entre 2.000 et 3.000 €/m². Si vous recherchez un studio, faites un tour dans le quartier des Chartrons. Pour en savoir plus lire la suite.

Se loger aujourd’hui à Bordeaux devient un luxe

Pour les revenus les plus modestes qui ne peuvent accéder à Bordeaux, la Commune Urbaine de Bordeaux (CUB) reste la solution. Les fourchettes de prix sont importantes. Grâce à l’immobilier très alléchant à Bordeaux, les villes de la CUB ont connu une flambée de prix de 3% en moyenne. Le marché de Bordeaux propose de vrais débouchés à ne pas manquer. En effet, au sud de la ville comme Belcier, Nansouty,Saint Michel et au-delà de la Rocade, les prix varient entre 1.500 et 2.500€. Le quartier Bacalan où l’ancien et le neuf se côtoient, reste la destination des acheteurs (4.500€/m²). Dans les périphéries de la rive gauche (Bouscat, Talence, etc.) le prix du mètre carré est des plus bas environ 3.000€. pour les habitués du calme, les quartiers de Bouscat,Talence et Mérignac vous offrent une tranquillité des plus absolues.

Comment se porte le marché de la collocation en France ?

La collocation en France

Trouver un logement est une chose difficile en France, ce qui amène les gens à se tourner vers la collocation. Le principe est simple, au lieu de trouver un appartement cher et le payer tout seul avec toutes les charges qui vont avec, vous vous arrangez avec une autre personne pour louer un appartement et les frais seront partagés. Vu que les prix des appartements et logements sont très élevés en France et que les petits appartements à louer sont devenus quasiment rares, la collocation est très en vogue. Cette forme de cohabitation est surtout prisée par les jeunes et les étudiants. Il faut dire que la peur bleue de la solitude et les problèmes financiers sont des faits qui poussent les personnes à se tourner vers ces nouveaux types de cohabitation. Il faut savoir qu’avec la collocation vous avez le droit d’être en contact avec le propriétaire, vu que le contrat de collocation est un contrat entre un bailleur et plusieurs colocataires. En cas d’arrivée d’un colocataire en cours de bail, il faut signer un avenant au bail. Ainsi, les droits et les obligations sont les mêmes pour tous. Un colocataire dont le nom n’apparaît pas sur le contrat est un simple occupant, sans droit, voire dans une situation illégale. Pour bénéficier d’aides au logement, il est nécessaire de justifier de sa condition de locataire. C’est ce qui le différencie de la sous-location où c’est une seule personne qui traite avec le bailleur, les autres occupants ne peuvent échanger qu’avec le sous-locataire. Concernant la fixation du loyer, s’il s’agit d’un logement vide, le loyer est fixé librement à la signature du bail. Ensuite, il évolue chaque année selon l’indice moyen du coût de la construction publié par l’Insee. Si le logement est un meublé, le loyer est fixé librement au début du bail et comprend souvent les charges. Il ne peut évoluer pendant la durée du bail

Comment est le marché de la collocation dans l’Hexagone

Avec la crise, la collocation est devenue un business qui marche en France. Le marché de la collocation est devenu prolifique du fait que ce n’est plus un truc de jeune, mais un mode de vie prisé par les adultes et les retraités. D’après une recherche faite en France, les demandes de collocation ont augmenté de 10% chez les personnes âgées de 26-35 ans, ce qui ramène ce taux à 30%. On note aussi une augmentation de 14% de demande chez les personnes de 36-55 ans en un an. Il faut savoir que la demande est 3 fois supérieure à l’offre, les offrants ont connu une plus forte progression par rapport aux demandeurs. Pour tirer profit de leur bien immobilier, les propriétaires envisagent désormais la collocation comme un moyen d’éviter les problèmes de profits observés dans le secteur de l’immobilier à cause de la crise. Le site http://www.yelp.fr vous offre les moyens de voir les bons plans pour se loger et les avantages de la vie en collocation. Même si la collocation est en nette progression le loyer en France est majoritairement stable par rapport aux années passées dans les grandes régions de la France, ainsi le prix moyen du loyer est de 400 euros. La collocation a aussi des périodes de hausse, c’est surtout les mois de mai, juin, juillet, et septembre, que la demande est en hausse du fait du pic du loyer.

Remaniement du gouvernement : que devient la Loi Duflot ?

La modification de la loi Duflot

Afin de relancer son projet de construction de logements promis lors de la campagne présidentielle de 2012, François Hollande cherche un nouveau plan parce que son quinquennat tire vers sa fin et il tient fermement à ses promesses. Il avait promis de construire chaque année cinq cent mille (500 000) logements. En 2013, il n’en a construit que trois cents quarante mille (340 000). A l’allure où vont les choses, le nombre de logements qui seront construits cette année sera en deçà de celui de l’année dernière. Pour cela, le nouveau gouvernement mis en place en avril et qui est conduit par Manuel Valls s’active pour apporter des retouches à la loi Duflot. Cette dernière permet aux propriétaires de biens immobiliers de payer moins d’impôts sur le revenu. Cet avantage est garanti au cas où le bien immobilier est acquis pour ensuite le mettre en location. Cette nouvelle devra être plus avantageuse du point de vue fiscal. Cette loi devra autoriser les promoteurs immobiliers à louer leurs appartements ou maisons aux locataires.

Profitez des avantages fiscaux

Dans le souci de relancer cette politique de construction de logements, le gouvernement français entend modifier un peu la loi Duflot qui selon lui, ne fait pas avancer les choses. Cette modification favorisera l’adoption d’autres formes de logements telles que les maisons offertes en location, les appartements échangés et les résidences hôtels. Ce « nouveau Duflot » pourra être surnommé le « dispositif Valls ». Un allégement de la fiscalité sur la vente des terrains est envisagé par le gouvernement dans le recadrage de la loi Duflot. Aujourd’hui, plus vous gardez votre terrain, moins vous payez d’impôt sur la plus-value au moment de sa vente. Cette mesure est adoptée pour contraindre les propriétaires fonciers à libérer les terrains pour la construction des types de logements qui garantiront une autre manière de se loger. Au moment où le gouvernement s’activait à adopter une nouvelle politique de logement avec la loi Duflot remaniée, un nouveau projet de loi est proposé.

Investir dans la loi Pinel

En effet, la nouvelle est annoncée le 29 août 2014 par le Premier Ministre lors d’une conférence de presse. Manuel Valls rendit publique la loi Pinel initiée par la remplaçante de Cécile Duflot qui est l’instigatrice de la loi Duflot. La nouvelle ministre du logement s’appelle Sylvie Pinel. Jugée trop contraignante par le chef du gouvernement, la loi Duflot est définitivement enterrée. Cette nouvelle loi accélérera les travaux de construction de logements. Les propriétaires de biens immobiliers verront leurs impôts sur le revenu réduits et ceci sur une période de douze (12) ans. Cela vaut la peine d’investir dans la loi Pinel. Afin de relancer les mises en chantier des nouveaux types de logements, les terrains à bâtir qui seront cédés d’ici fin 2015, seront l’objet d’un abattement fiscal spécial de 30% sur les plus-values. Les nouvelles venant de cette source à Matignon, ont été annoncées par le Premier Ministre. L’investissement locatif pourra aussi être relancé toujours dans le cadre de cette nouvelle disposition offerte par la loi.

Pourquoi acheter une maison ?

De bonnes raisons d’investir dans un logement

Devenir propriétaire est le souhait de beaucoup de personnes. Les raisons qui poussent à l’achat d’un bien immobilier sont nombreuses. Si certains investissent dans une maison pour avoir un toit décent et vivre dans les meilleures conditions, d’autres investissent pour le louer. Quelle que soit la raison qui vous motive, il faut savoir qu’un placement immobilier est toujours rentable. Que ce soit pour y habiter ou pour le louer, un placement immobilier offre de nombreuses garanties. L’investissement locatif attire de plus en plus d’investisseurs à cause de ses nombreux avantages. Diversifier ses placements, prévoir l’avenir des enfants, s’assurer des revenus complémentaires pour sa retraite et se constituer un capital tout en protégeant sa famille sont autant d’objectifs que l’immobilier locatif peut répondre. L’immobilier locatif comporte un autre atout non négligeable et qui séduit beaucoup d’investisseurs. Les avantages fiscaux qui permettent à l’investisseur d’alléger ses impôts sont aussi mis en place avec la loi Duflot.

Une bonne opportunité pour acquérir une maison

Le dispositif Duflot a été créé par les autorités pour favoriser l’accès au logement des personnes disposant de faibles ressources. Toutefois, il est important de préciser que pour bénéficier des avantages fiscaux prévus par la loi, il faut respecter toutes les conditions mises en place. Cette nouvelle loi encourage de nombreux investisseurs à faire des placements dans le secteur de l’immobilier ce qui a permis de relancer le secteur de l’immobilier neuf. De nombreux programmes immobiliers sont en cours dans de nombreuses villes, cliquez sur ce site pour savoir vers qui se tourner pour trouver un appartement neuf. Pour bien se préparer et s’informer en amont afin de connaître tout ce qu’il faut savoir, la meilleure solution est de contacter un promoteur. Vous pouvez en trouver un en passant sur le net, vous aurez plus d’informations sur www.lj-promotion.fr. L’achat d’une maison est un acte important qu’on ne fait pas tous les jours, il faut donc bien se préparer.

Comment organiser une formation professionnelle ?

Une entreprise qualifiée

Une structure leader est celle qui se distingue des autres par une prestation de qualité. Il faut entendre par là des produits fiables, crédibles et un personnel dévoué et prêt à satisfaire les moindres désirs de sa clientèle. Pour parvenir à ce niveau, il est essentiel de former les salariés de l’entreprise afin de leur indiquer les directives qu’ils doivent respecter. En d’autres termes, l’évolution ou la marche d’une entreprise dépend en premier lieu du public interne de l’entreprise, puis des clients sur un second plan. Dans ce cadre, l’entreprise doit adopter une stratégie qui permette à ses agents de s’améliorer et de donner le meilleur d’eux-mêmes à chaque occasion. Ainsi, le personnel est responsable du développement de la structure et doit toujours obtenir des meilleurs résultats pour être en mesure de s’attirer la sympathie du public.

Un évènement pour l’entreprise

Afin d’inculquer les meilleures valeurs indispensables au bon fonctionnement de votre société à vos employés, il est fortement recommandé d’organiser un séminaire professionnel dans une ville de votre choix. Au cours de ce voyage à titre professionnel, des réunions et des formations seront organisées pour donner l’occasion à chaque employé de s’exprimer. Si vous recherchez des conseils sur la tenue de ce genre d’évènements, cliquez ici pour voir quelques conseils. La formation des agents d’une structure est capitale car, elle recadre l’équipe d’une part et communique des informations essentielles au fonctionnement efficace de ladite structure, d’autre part. La page etrecomptable.com touche quelques mots sur l’aspect important des formations en entreprise. Pour que tout se déroule de manière convenable, ces séances doivent être tenues dans des salles bien appropriées et adaptées à un cadre professionnel. Une formation professionnelle renferme de nombreux aspects positifs dont une équipe plus dynamique grâce à un bon esprit d’équipe et l’amélioration de la qualité.