Baisse de l’immobilier : pourquoi le marché est en baisse ?

L’évolution des prix de l’immobilier est souvent tributaire de la situation économique

Le marché de l’immobilier correspond à la vente, à la location ou encore à l’achat de biens immobiliers. En principe, les transactions se font essentiellement par la voie du gré à gré, à l’issue donc de négociations âprement menées entre l’acquéreur potentiel et le vendeur ou investisseur immobilier, qu’il soit un individu ou une personne morale, avec le développement des agences immobilières. Il faut aussi noter que les établissements bancaires participent aux transactions à travers l’emprunt immobilier qui est aujourd’hui quasiment incontournable, notamment pour les ménages désirant s’approprier un bien immobilier ou effectuer des travaux de réaménagement. Toutefois, un grand nombre de facteurs peuvent influer sur le marché de l’immobilier, particulièrement pour les prix en vigueur. On assiste ainsi à une fluctuation des prix de l’immobilier. Il faut préciser que cette évolution est susceptible de toucher non seulement les prix des logements mais aussi le taux du crédit immobilier. Cette évolution a très souvent des rapports très poussés avec la situation globale de l’économie. En effet, les prix de l’immobilier sont souvent en parfaite corrélation avec les revenus moyens des ménages. En effet, plus les ménages gagnent, plus ils sont enclins à investir dans l’immobilier. Par ailleurs, malgré la relative liberté qui règne dans l’économie moderne, à l’image de principes comme la liberté de commerce et d’industrie, certaines structures jouent tout de même un rôle de régulation de l’économie. Il en est ainsi en Europe de la Banque centrale européenne qui selon la situation économique, peut élever ou abaisser les taux auxquels se financent les banques, ce qui influent directement sur leur capacité à émettre des emprunts, notamment immobiliers aux particuliers ; consultez ce site pour en apprendre davantage. Cela explique donc en partie la baisse des prix de l’immobilier et des taux d’emprunt. Mais il existe d’autres facteurs

La baisse de l’immobilier peut aussi être la conséquence de facteurs divers et variés.

Le poids de la situation économique peut jouer un rôle non négligeable sur l’évolution du marché immobilier, et donc sur la baisse des prix de l’immobilier. Toutefois, il existe un grand nombre d’autres facteurs divers qui peuvent également entrer en jeu. D’abord, il y a la volonté politique, qui peut se traduire en de nouvelles lois ou règles notamment d’ordre social qui peuvent toucher le secteur de l’immobilier, et ainsi faire baisser les prix. Il y a aussi un certain nombre de causes difficilement quantifiables. Il s’agit de la confiance qui peut régner dans l’environnement de l’immobilier. La notion de bulle immobilière, notion popularisée avec la récente crise de l’immobilier, et qui stipule un déséquilibre entre l’offre et la demande, en est un bon exemple. C’est cette confiance dans le marché qui pousse les uns et les autres à investir dans l’immobilier, notamment dans le neuf, ce qui augmente la capacité locative dans une région. La baisse de l’immobilier peut donc être la conséquence de divers facteurs, mais elle peut aussi faciliter, notamment pour les ménages l’acquisition d’un bien immobilier pour que les familles puissent s’épanouir en toute quiétude.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)