Tous les articles par magic33

Apprenez à piloter en mode ‘course poursuite’ avec GTRS

Pour tous ceux qui désirent apprendre à conduire comme des professionnels sur les circuits conçus à cet effet,  pour tous ceux qui rêvent de piloter des bolides et de faire des drifts hallucinants , pour tous ceux qui veulent apprendre des figures dignes de films de courses poursuites ; il y a GTRS.

 GTRS Open Day: leader du pilotage à sensation

GTRS est une SARL créée le jour où l’ouverture du circuit de Hate Saintonge a pris effet en juillet 2009. Depuis, nous nous sommes évertués à proposer  des journées open auto pour les possesseurs de véhicules de compétition, et aussi de série.

Notre société GTRS, invite à de multiples activités toute sa clientèle. Du baptême passager aux tours de pilotage ‘découverte’, en passant par le coaching sur véhicule perso, vous vous verrez apprendre aussi vite que vous ne l’avez vu au cinéma tant l’équipe GTRS excelle en son domaine. Notre activité ne s’arrête pas là. Nous sommes en train de promouvoir la section ‘enfants’ avec des véhicules adaptés pour les petits.

 

Cours de drift pour les amoureux de la glissade sur route, visitez ‘gtrsopendays.com’

La conduite sur piste: un loisir en plein expansion

Pour les amoureux du drifting (glisse automobile et contrôle de dérapage) nous proposons cette partie pour les désireux de sensations fortes. Vous aurez effectivement  la possibilité d’apprendre cette technique qui consiste à faire des dérapages contrôlés sur des virages assez longs, et ce, avec fluidité de glissage constante.

Ce genre de pratique se pratique sur l’asphalte et, est jugée essentiellement sur le style non sur chronomètre. Avec GTRS, vous aurez aussi la possibilité d’être formés au drifting sur votre véhicule personnel. En visitant notre site web dédié ‘gtrsopendays.com’, vous aurez toutes les informations essentielles pour les amoureux de la voiture et des sensations fortes. Venez vite découvrir nos activités aussi diverses que passionnantes.

Leader Habitat : témoignage de clients

L’enseigne Leader Habitat http://www.leaderhabitat.com est connue dans toute la Gironde pour la qualité de ses constructions de maisons individuelles. Accessibles pour tous, ces maisons offrent de larges volumes pour offrir à tous un agréable confort de vie.

Quoi de mieux que des témoignages de clients pour parler de la marque Leader Habitat ?

Première question posée à un client : Comment est né votre projet ?

Suite à la loi Cellier nous avons décidé de nous lancer dans la construction d’un patrimoine immobilier, en effet, le dispositif en vigueur à l’époque nous permettait de réaliser des économies d’impôt tout en investissant dans la promotion immobilière. Nous avons eu la chance de trouver un terrain pour construire dans nos prix pour faire ce projet qui nous tenait à cœur.

Quel type de maison avez-vous choisi de construire ?

On a décidé de faire une maison assez grande correspondant à la demande en matière de location. Nous avons analysé les offres et la demande de location de maison sur Pessac et nous avons déduits que le bien le plus prisé était une maison avec 3 à 4 chambres. Une fois ces informations en notre possession, il ne nous restait plus qu’à trouver un partenaire pour nous suivre sur le projet.

Quels sont les garanties apportées par un constructeur comme Leader Habitat ?

Leader Habitat apporte toutes les garanties essentielles pour bâtir un projet en toute sérénité : garantie décennale, savoir-faire, conseil et prix. De plus, il est toujours plus facile de faire confiance à un acteur installé depuis de nombreuses années plutôt qu’à une entreprise de construction inconnue.

Merci à vous Jean Jacques de nous avoir permis d’en savoir un peu plus sur la société Leader Habitat et les différents service qu’elle propose. Et bonne construction comme on dit dans le métier !!!

Vous pouvez retrouver cette interview sur Youtube et le site de Leader Habitat.

Comment installer son meuble de salle de bain ?

Acheter son meuble de salle de bain est une action restant relativement simple. Cependant pour toute personne souhaitant installer manuellement son nouvel achat, cela peut s’avérer plus difficile.

 

Monter le bas du meuble de salle de bain

 

Avant de s’aventurer dans tout type de bricolage il est nécessaire d’être méthodique et d’avoir un outillage adapté. L’installation du bas de votre assemblage n’est pas une réelle difficulté en soi.

80 centimètres de hauteur minimum !

Au commencement de votre mission, armez-vous d’un crayon pour tracer un trait afin d’indiquer la hauteur à laquelle vous désirez votre bas de meuble.

La hauteur optimum est environ à 80 centimètres du sol. Ensuite vous dessinerez et percerez ensuite les trous pour installer les éléments de fixation de cet élément de votre salle de bain.

Afin de l’accrocher convenablement, enlevez les tiroirs. Ensuite remettez les tiroirs sur les rails. Vous pouvez utiliser les molettes de réglages afin de régler ces tiroirs convenablement.

 La pose de la vasque de votre salle de bain

La manipulation la plus délicate reste celle de la pose de la vasque. En effet, c’est souvent un élément très lourd de votre mobilier de salle de bain, il faut donc prendre toute les précautions et se faire aider d’une tierce personne pour la positionner parfaitement sur le meuble du bas.

Installation des éléments du haut

Les dernières opérations pour l’installation de votre future salle de bain sont les poses du meuble du haut, du miroir et des spots. Même principe que pour le meuble du bas, tracez la position souhaitée pour le meuble du haut.  Percez et fixez votre meuble. Placez le miroir sur les plaques de fixation prévu à cet effet. Et accrochez le spot en haut du miroir.

Il n’y a plus qu’à faire les branchements d’eau et votre salle de bain équipée est opérationnelle.

Vin de Bordeaux pétillant: les bulles à l’assaut du vignoble bordelais

Quand on évoque les vins de Bordeaux, nous vient souvent une première image, la robe rouge tirant vers le framboise, et des arômes de fruits allant du fruit rouge ou fruit noir tel que la mûre.

Quelques noms viennent souvent en tête, côte de Blaye, Graves, Médoc, Saint-Emilion… C’est d’ailleurs dans cette ville, véritable patrimoine viticole du terroir bordelais que la méthode champenoise de Bordeaux a été conçue.

La méthode champenoise : une référence absolue

Adaptée de la très noble méthode champenoise érigée par Dom Pérignon, la méthode bordelaise est calquée directement sur ce procédé ancestral.

Dom Pérignon était un simple moine bénédictin au 17e siècle qui consiste dans les grandes lignes à mélanger différents types de raisins pour en faire ressortir les qualités, puis de permettre une fermentation du raisin qui va produire le gaz carbonique à l’origine des précieuses bulles du champagne.

Après avoir fait vivre la région de Reims pendant plus de quatre siècles, la méthode a séduit des vignerons du monde entier qui s’en inspire et mettent en place le procédé dans d’autres régions.

Objectif : proposer une alternative de qualité au traditionnel vin rouge

L’idée de créer un vin pétillant blanc et rosé au cœur du domaine de Saint-Emilion pourrait paraître plus qu’osé, mais le projet s’avère finalement très intelligent : attiser la curiosité des chalands en diversifiant l’offre du village de Saint-Emilion, implique surtout de revendiquer une certaine excellence, quel que soit le produit proposé.

En l’occurrence, si les vins de Saint-Emilion sont reconnus pour être l’une des grandes valeurs sûres en termes de vin rouge, les vins pétillants proposés doivent atteindre ce même niveau d’exigence qualitative.

Et le pari est atteint : avec un processus de création du vin artisanale, et une position stratégique au sein du village, le pari est réussi. D’autant plus que pour les « faiseurs de cadeaux exotiques », ramener une bouteille de vin pétillant de Saint-Emilion marquera sans doute les esprits.

Voyage au cœur de la production d’un poêle à granules

Système de chauffage très à la mode ces dernières années, le poêle à granules est devenu pour un grand nombre de foyer le système de chauffage principal. Design, écolo et auparavant accompagné d’une jolie réduction fiscale, ses ventes progressent chaque année de près de 12%. Plongeons nous dans l’univers des fabricants de ces nouveaux modes de chauffages écologiques.

Le processus de fabrication d’un poêle à granules

  • Matériel essentiel pour fabriquer un poêle à granulés, la tôle compose à 90% les poêles à granules. Découpées au laser avec une précision d’une dizaine de millimètres. Ces machines capables de découper la tôle aussi finement sont le fruit de centaines de réglages minutieux.
  • Une fois découpées par la machine laser, les pièces dîtes semi-finies sont ensuite retouchées à la main, polies et vérifiées par une intervention humaine. Puis des robots sophistiqués ainsi que des soudeurs professionnels assemblent en soudant toutes les pièces, une à une devant composer le poêle à granule. Après cette phase de premier assemblage, on obtient un boîtier métallique qui constituera le coffre du poêle. Nettoyé par sablage, le boitier sera ensuite pulvérisé de laque. La laque peut se décliner en plusieurs couleurs : noir, métal.
  • Dès l’application de la laque, le poêle sera examiné sous toutes formes pour vérifier qu’il ne fasse l’objet d’aucune imperfection. Si des retouches sont nécessaires, elles seront effectuées par un l’homme, au pistolet à peinture.
  • Vient ensuite l’application des composants électroniques et électriques ; ventilateur, boitier de commande et huisseries. Chacun de ces gestes sont effectués par des techniciens, ici, les robots n’interviennent pas !
  • L’hélice servant à acheminer les granulés dans le foyer de combustion est ensuite testée pour vérifier le bon déroulement du processus de remplissage du poêle. A l’approche de la fin de l’assemblage du poêle à granulés, il est temps de vérifier l’étanchéité du système de chauffage à l’aide de robots diffusant des ondes infrarouges.

Tous les compléments alimentaires ne se valent pas

On trouve en ce moment sur internet une quantité pléthorique de sites proposant des compléments alimentaires (comme le très sérieux et officiel Laboratoire Nocea http://www.laboratoire-nocea.fr par exemple). Le marché est en pleine expansion car il représente des avantages dont seule la parapharmacie peut se prévaloir face aux autorisations strictement médicales.

Statut du complément alimentaire

Le complément alimentaire n’est pas médical mais classé en parapharmacie. La réglementation est donc plus légère et les autorisations de mises sur le marché sont largement moins contraignantes que pour les médicaments. Et encore heureux !

Pour autant il faut se méfier. Autant de ceux qui promettent un miracle que ceux qui affichent tout et n’importe quoi sur leurs sites internet. En réalité, si le complément alimentaire ne répond à des critères très stricts de production, il peut s’avérer dangereux et produire les effets inverses à ceux attendus au départ. Or comme on parle de la santé, les effets de ces complémentaires alimentaires peuvent être redoutés.

Une méthode pour reconnaitre les bons compléments alimentaires

Le premier point à observer c’est l’engagement fourni par le fournisseur. Le complément alimentaire doit absolument être d’origine naturelle. Chimie et molécule de synthèse, pétrochimie et autres joyeusetés industrielles sont proscrites. Le site doit donc montrer qu’il est certifié et contrôlé en la matière. Si ce n’est pas le cas pas la peine d’aller plus loin.

Ensuite il faut pouvoir contrôler l’origine de production des compléments alimentaires. Le site doit donc pouvoir fournir un certificat de production au sein de l’union européenne ou sur le sol français. En France par exemple, la fabrication des compléments alimentaires s’effectue en grande partie dans la région de Chollet.

Enfin le site doit pouvoir prouver la valeur de sa méthode de fabrication. Autrement dit il doit pouvoir délivrer sa certification par exemple par le syndicat national du complément alimentaire qui veille au respect des règles et à la qualité des produits.

Notre santé est trop importante pour être bradée sur internet. Prenons le temps de vérifier comment sont faits ces produits avant de les acheter, nous ne nous en porterons que mieux.

Animaleries et sociétés protectrices des animaux : vers un projet commun ?

Régulièrement pointé du doigt lors des départs en vacances, les abandons d’animaux se seront encore multipliés cette année malgré les appels à la vigilance des professionnels de la protection des animaux. Les chiffres publiés par l’agence pour la protection des animaux concernant la période juillet aout 2012 venant de tomber, ce ne sont pas moins de 10 000 propriétaires qui une nouvelle fois cette année ont préféré abandonner leur animal de compagnie plutôt que de prendre la responsabilité de l’amener en vacances avec eux ou bien de le confier à un service de garde spécialisé.

Face à cette irresponsabilité de la part de nombreux propriétaires, les animaleries et sociétés protectrices des animaux envisagent de collaborer pour une meilleure protection des animaux.

Maîtriser la chaîne entre éleveurs et refuges

C’est tout l’objectif des réunions rassemblant les professionnels de l’animalerie et les associations en charge de la récupération des animaux abandonnés. Au programme des propositions de lois imposant un contrôle plus strict de l’achat et de la vente des animaux. Il pourrait prendre la forme d’un fichier national permettant de tracer et d’authentifier les propriétaires responsables des animaux abandonnés sauvagement. Les éleveurs et professionnels de l’élevage pourraient eux aussi aborder leur contribution à cet ambitieux programme déjà en place dans de nombreux pays en Europe pour endiguer un phénomène devenu trop banal au fil des années.

La protection des données privées

Pour présenter ce projet audacieux, les animaleries et société de protection sont pour l’instant confrontées à des problèmes de réglementation des données privées. En effet, sans la volonté de l’état de participer à ce programme d’envergure nationale, il ne sera pas possible d’obtenir les précieuses informations pour mener à bien le projet.

Seulement à l’étape de projet, la collecte et le traitement des données des propriétaires d’animaux ne risque pas de voir le jour avant de nombreuses années. Les abandons d’animaux ne sont donc pas terminés.. ;

Comment poser des faux ongles grâce au gel UV ?

Pour avoir de jolis ongles et garder une manucure impeccable pendant plusieurs semaines, on peut recourir à la dernière tendance en matière d’onglerie : le gel UV. Pour cela il suffit simplement d’adopter la bonne technique ainsi que le matériel adéquat : lampe led, lime à ongle, pot de gel UV ainsi que des décorations, si on souhaite ajouter une touche personnelle à notre toute nouvelle manucure. Continuer la lecture de Comment poser des faux ongles grâce au gel UV ?

Les gammes de stylos Montblanc

Depuis la création du premier stylo plume Montblanc en 1910, la marque à l’étoile blanche a enrichie sa collection de plusieurs gammes, uniques et particulières, telles que Montblanc Meisterstück, Starwalker ou encore Bohème.

 

La gamme Meisterstück

La ligne Meisterstück, inventée en 1924, est certainement l’une des plus connues et regroupe de nombreux instruments d’écriture : stylos à plume et à bille, portes mine, feutres… Le « it » stylo plume de cette gamme, le Montblanc Meisterstück 149, est un des stylos les plus appréciés des amateurs. Orné d’une plume en or 18 carats et de pierres précieuses ou de perles, selon les éditions, il est aussi l’un des plus chers. Une édition du 149 apparaît d’ailleurs dans un James Bond avec Roger Moore.

 

La ligne Starwalker

Sortie plus récemment, cette gamme est résolument moderne et innovante, de par son design et sa technique. Par exemple, l’édition « Midnight Black » est en précieuse résine noire et sa plume est en or 14 carats. La touche moderne n’a en rien entamé le luxe du produit et reste fidèle à l’esprit de Montblanc.

 

L’édition Bohème

Commercialisée depuis plusieurs années, la ligne Bohème est dignement représentée par des stylos à plume rétractable, des anneaux en platines et une résine précieuse pour le corps et le capuchon. Crée pour toucher les « nouveaux consommateurs du luxe », la ligne Bohème, lancée au début des années 2000, vise toute une nouvelle cible d’acheteurs, sortant des sentiers battus des familles bourgeoises et des grands patrons. La marque espère instaurer une complicité avec sa cible et instaurer une dimension affective avec elle en partageant l’amour de ce bel objet de design.

 

Depuis quelques années, Montblanc a étendu le champ de son expertise et crée des parfums, lunettes de soleil, bijoux et montres. Tous ces articles sont conçus pour porter l’empreinte Montblanc et rester dans l’esprit de la marque : sobres, chics, hauts de gamme, innovants, authentiques et modernes.

L’art du portrait en photographie

Il est une prise de vue qui est encore plus difficile à maitriser que d’autres en photographie, c’est le portrait. Autodidactes, amateurs et photographes confirmés se tournent souvent vers un stage photo Paris pour tout apprendre de ce shooting au rendu incroyable.

Les bases

Lors d’un cours de photo, il est essentiel que la bonne humeur règne au sein du groupe afin de créer une réelle cohésion entre les membres, de même qu’un espace de partage et d’échange. Pour cela, le stage commence par une discussion entre les membres, afin de se découvrir et de briser la glace. Le professeur aidera ensuite les stagiaires à choisir les réglages de leurs boîtiers.

Le shooting

Chaque élève travaille de manière individuelle afin de créer une relation unique avec le modèle et résoudre les problèmes qui viennent à lui pendant la prise. Lors d’un portrait, il est essentiel de se concentrer sur la composition de l’image ainsi que sur la « direction » du modèle.

Le développement

Vient ensuite le travail du développement du négatif numérique qui se traduit par le choix de la bonne image et sa mise en valeur via Photoshop. Cette étape permet d’analyser d’une autre manière ses propres prises de vues et sa technique : est-ce que les règles de composition ont bien été appliquées? Est-ce que la lumière était bien réglée? Le rendu numérique est-il celui que j’espérais?

La prise en extérieur

Les élèves sont ensuite emmenés à l’extérieur pour expérimenter le shooting de portrait ailleurs qu’en studio. En se servant de tout ce qu’ils ont appris plus tôt et des erreurs qu’ils ont déjà pu faire, ils vont s’amuser à se servir de la lumière du jour ainsi que du décor pour faire leur portrait.

Les stages photos pour être initié à l’art capricieux du portrait sont la méthode idéale pour apprendre en toute convivialité, dans une ambiance détendue.