Animaleries et sociétés protectrices des animaux : vers un projet commun ?

Régulièrement pointé du doigt lors des départs en vacances, les abandons d’animaux se seront encore multipliés cette année malgré les appels à la vigilance des professionnels de la protection des animaux. Les chiffres publiés par l’agence pour la protection des animaux concernant la période juillet aout 2012 venant de tomber, ce ne sont pas moins de 10 000 propriétaires qui une nouvelle fois cette année ont préféré abandonner leur animal de compagnie plutôt que de prendre la responsabilité de l’amener en vacances avec eux ou bien de le confier à un service de garde spécialisé.

Face à cette irresponsabilité de la part de nombreux propriétaires, les animaleries et sociétés protectrices des animaux envisagent de collaborer pour une meilleure protection des animaux.

Maîtriser la chaîne entre éleveurs et refuges

C’est tout l’objectif des réunions rassemblant les professionnels de l’animalerie et les associations en charge de la récupération des animaux abandonnés. Au programme des propositions de lois imposant un contrôle plus strict de l’achat et de la vente des animaux. Il pourrait prendre la forme d’un fichier national permettant de tracer et d’authentifier les propriétaires responsables des animaux abandonnés sauvagement. Les éleveurs et professionnels de l’élevage pourraient eux aussi aborder leur contribution à cet ambitieux programme déjà en place dans de nombreux pays en Europe pour endiguer un phénomène devenu trop banal au fil des années.

La protection des données privées

Pour présenter ce projet audacieux, les animaleries et société de protection sont pour l’instant confrontées à des problèmes de réglementation des données privées. En effet, sans la volonté de l’état de participer à ce programme d’envergure nationale, il ne sera pas possible d’obtenir les précieuses informations pour mener à bien le projet.

Seulement à l’étape de projet, la collecte et le traitement des données des propriétaires d’animaux ne risque pas de voir le jour avant de nombreuses années. Les abandons d’animaux ne sont donc pas terminés.. ;

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)